"L'homme que je suis en a honte" : Yann Moix reconnaît avoir menti après les accusations d'antisémitisme

par Closer

Yann Moix a fini par craquer.

L'écrivain était depuis plusieurs jours visé pour des accusations d'antisémitisme, révélée par des dessins de presse parus dans un magazine étudiant qui a existé entre 1989 et 1990, à l'époque où il était à Sup de Co, et que s'est procuré l'Express .

Yann Moix poursuit : "Je me moquais des myopathes, de la faim dans le monde, de l'Abbé Pierre... Aujourd'hui, l'homme que je suis en a honte .

Tout le parcours que j'ai fait depuis, tout mon parcours d'homme, c'est l'histoire de quelqu'un qui a essayé de s'arracher à cette géographie toxique, m'extraire de cette nasse."

Les dessins réalisés par Yann Moix représentaient un homme portant une tenue de déporté avec le prétendu slogan publicitaire : "Coca-Crema, you can beat the Jew !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.