"Je me suis fait couillonner" : José Garcia raconte comment Antoine de Caunes l'a piégé aux obsèques de Philippe Gildas

par Closer

"Je me suis fais avoir parce que je suis de bonne nature, et que cet enfoiré d'Antoine m'a chopé" , commence José Garcia , encore amusé par la situation.

"Mais de toute façon il avait tout verrouillé, il avait même appelé Maryse et il lui avait dit 'si il appelle, tu lui dis de venir en blanc'" , explique-t-il, avant de finalement reconnaître que cette blague était en fait un beau clin d'oeil à Philippe Gildas .

"Mais je crois que c'est un des plus bel hommage... D'abord la crise de rire que j'ai pris elle a été monumentale, et de voir le visage de notre Philou comme ça en haut avec un petit sourire et moi habillé en blanc quand tout le monde était habillé en noir, ça m'a fait trop plaisir" , conclut José Garcia .

Vos réactions doivent respecter nos CGU.