Héritage de Johnny Hallyday : la justice déclare que le chanteur était résident français, une victoire pour Laura et David

par closer

Le Tribunal de Grande Instance de Nanterre a annoncé, mardi 28 mai, sa décision dans le procès de l'héritage de Johnny Hallyday qui a eu lieu le 29 mars dernier .
Ce jour-là, les avocats de David Hallyday, Laura Smet et Laeticia Hallyday se disputaient autour d'une question principale : Johnny Hallyday était-il résident américain ou résident français .
Cette décision de justice a beaucoup de conséquences : en effet, étant résident français, le chanteur, décédé le 5 décembre 2017 des suites d'un cancer, n'avait pas le droit de déshériter ses deux ainés au profit de ses deux dernières filles, Jade et Joy, et de son épouse , comme il l'avait fait dans son dernier testament rédigé aux États-Unis à l'été 2014.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.