Héritage de Johnny Hallyday : l'avocate de David Hallyday "satisfaite" du gel des royalties du chanteur

par Closer

Après l'audience du 27 novembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Paris, convoqué en référé par David Hallyday et Laura Smet , a décidé de geler 37,5% des royalties de Johnny Hallyday détenues par Universal, Sony et Warner, comme l'a révélé la journaliste de BFMTV , Sarah Lou Cohen, mardi 18 décembre.

"Le blocage qui a été ordonné, l'a été en fonction des droits que la juridiction estiment les leurs sur l'héritage de leur père, donc oui, on peut dire que cette décision est une bonne décision" , assure Carine Piccio .

Universal, Sony et Warner, les trois maisons de disques de la carrière de Johnny Hallyday, vont donc devoir conserver une partie des royalties en attendant que la justice tranche définitivement dans cette affaire d'héritage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.