Héritage de Johnny Hallyday : David et Laura Smet ont réclamé le gel des royalties des albums

par Closer

Nouveau chapitre dans la bataille âpre que se livrent David Hallyday et Laura Smet face à Laeticia Hallyday dans l'affaire de l'héritage de Johnny.

Malgré un rapprochement entre les trois parties au cœur de l'été et des négociations entre avocats interrompues en octobre, les deux premiers enfants du rockeur ont décidé d'assigner en justice les trois maisons de disque du rockeur, Universal, Warner et Sony pour geler les royalties des albums de leur père.

Avec cette assignation devant la justice française, Laeticia Hallyday ne devrait pas toucher les droits sur l'album posthume de Johnny, Mon pays, c'est l'amour, disponible depuis le 19 octobre et vendu à plus d'un million d'exemplaire pour le moment.

Avant cette interruption, Laura Smet avait émis le souhait de récupérer la villa Savannah de Marnes-la-Coquette, toucher un pourcentage sur l'exploitation future de l'image de Johnny et remettre la main sur quelques objets personnels de son père auxquels elle tient beaucoup selon les informations du quotidien Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.