Sophie Davant évoque les critiques : "J'ai droit à des commentaires déplacés"

Sophie Davant évoque les critiques : "J'ai droit à des commentaires déplacés"
Sophie Davant à la conférence de presse du Téléthon 2019 dans les locaux de France Télévision à Paris, le 4 novembre 2019.

Derrière leur écran, penchés sur leur clavier, les internautes peuvent être particulièrement mauvais. Sophie Davant a résumé les critiques auxquelles elle fait régulièrement face dans Télé Star, dimanche 14 mars 2021.

Être une personnalité publique sous les feux des projecteurs, c'est se confronter de manière récurrente aux critiques et commentaires souvent méchants de certains spectateurs volontairement blessants. La grande figure de France Télévisions qu'est Sophie Davant connaît tristement bien le sujet. Celle qui officie depuis trente ans sur le petit écran en a lu de toutes les couleurs à son propos sur les réseaux sociaux. Interrogée dans le dernier numéro de Télé Star, la pétillante animatrice a expliqué : "J'ai droit à des commentaires déplacés du genre : 'Elle est tapée', 'Elle devrait se faire lifter.' Comme je suis très sensible, les critiques gratuites me heurtent. Mais quand elles ne concernent pas mon look, j'en tiens toujours compte."

La présentatrice avait pourtant déjà alerté sur sa sensibilité

La mère de famille de 57 ans n'en est pas à sa première plainte concernant les reproches du public. En octobre 2019, elle confiait déjà auprès de Télé-Loisirs : "Plus on a du succès, plus on est regardé et plus le pourcentage de mécontents est important, ça paraît logique. Entre nous, je suis extrêmement sensible, je peux être déstabilisée par la méchanceté. Je suis comme tout le monde, j'ai un coeur. (...) Je vous avoue que je ne vais pas trop regarder, car cela me blesse." Il arrive parfois que les détracteurs viennent de sa famille comme elle l'avouait avec humour sur Europe 1 : "Je suis le sujet de moqueries principal de mes enfants et de leur père". Mais la rigolade bienveillante n'est pas à confondre avec la méchanceté gratuite !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.