Samuel Étienne : son prochain invité sur Twitch suscite la polémique

Samuel Étienne : son prochain invité sur Twitch suscite la polémique
Samuel Étienne lors de la 10ème cérémonie des Gérard de la télévision à Paris, le 30 mai 2016.

Après un entretien de plus de deux heures avec François Hollande, lundi 8 mars 2021, Samuel Étienne s'apprête à accueillir un autre homme politique dans son émission diffusée sur Twitch. Dimanche 14 mars, l'animateur de Questions pour un champion sera face au Premier ministre, Jean Castex dans #LaRencontreEstTienne. Une entrevue qui, à quelques jours de sa diffusion, suscite d'ores et déjà la polémique sur les réseaux sociaux.

Après le succès de l'entretien avec François Hollande, lundi 8 mars, Samuel Etienne a décidé de réitérer en invitant un autre homme politique dans son émission diffusée sur Twitch#LaRencontreEstTienne. Une nouvelle que l'animateur de Questions pour un champion a annoncé sur son compte Twitter, mardi 9 mars. Ainsi, dimanche 14 mars à 18 heures, l'homme de télé recevra Jean Castex qui répondra aux questions des internautes.

"Affirmer que telle où telle personne n'a pas le droit d'y accéder n'est pas un acte de tolérance"

"Je ne vais pas inviter 1000 personnes sur ma chaîne, mais je crois qu'il peut être intéressant de créer un espace de dialogue direct entre les citoyens et certaines personnalités", a écrit l'animateur sur Twitter à l'annonce de la venue du Premier ministre qui a répondu : "L'Olympique de Matignon donne rendez-vous au FCBienveillance ce dimanche à 18h00".

Pourtant si François Hollande avait séduit les internautes, le Premier ministre ne semble pas engendré le même enthousiasme. En effet, sur les réseaux sociaux, les utilisateurs de la plateforme qui, au départ, se consacre aux jeux vidéos, ne semblaient pas ravis de la venue de politiques. "J'entends la colère d'une partie de la communauté Twitch, pour qui cet espace devrait être préservé de la politique, et plus encore de la parole gouvernementale. Twitch est un espace de liberté. Laissez venir qui veut. Si le contenu n'est pas pertinent, les viewers ne le regarderont pas. Fin de l'histoire. (...) Mon pari, c'est que Twitch peut être un outil de dialogue, d'échanges, de débats. Affirmer que telle où telle personne n'a pas le droit d'y accéder n'est pas un acte de tolérance", a répondu Samuel Étienne face à ces critiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.