Qui veut des millions ? Cauet reconnaît avoir triché lors du jeu télévisé

Qui veut des millions ? Cauet reconnaît avoir triché lors du jeu télévisé
Sébastien Cauet à l'avant-première du film "Alice de l'autre côté du miroir" au Gaumont Marignan à Paris, le 29 mai 2016.

Grosse révélation dans l'émission radio C'Cauet diffusée sur NRJ, lundi 23 novembre 2020. Jeff, l'un des chroniqueurs de Cauet a révélé que l'animateur avait triché lors de son ancienne participation à Qui veut gagner des millions ?. Un aveu qui a un brin gêné l'humoriste, même s'il a totalement reconnu les faits.

"Ah, il ne fallait peut-être pas le dire...", s'est embarrassé Jeff après avoir lâché cette petite bombe. S'il a d'abord été très gêné, Sébastien Cauet a finalement reconnu sans peine son stratagème, avouant au passage qu'il était impossible pour lui de jouer sans tricher. À l'époque, Qui veut gagner des millions ? était encore présenté par Jean-Pierre Foucault. Toujours sur sa lancée, Jeff termine son explication : "En fait, pour l'appel à un ami, je savais quel ami Cauet allait appeler, donc au fur et à mesure, moi j'envoyais à cet ami les quatre réponses proposées", a-t-il dévoilé, se rendant ainsi complice.

"Il y avait des brouilleurs sur le plateau"

Si ces révélations ont choqué les autres membres de l'équipe, Jeff s'est immédiatement empressé de préciser que Cauet jouait alors pour une association et a ainsi pu permettre de récolter 70 000 euros. "Il y avait des brouilleurs sur le plateau et aux alentours (pour empêcher l'utilisation des téléphones portables, NDLR) et je connaissais le seul endroit où il n'y en avait pas", a ensuite conclu Jeff. Sur son compte Twitter, Sébastien Cauet n'a pas hésité à publier la vidéo de ces révélations, assumant ainsi ses actes à 100%.

Heureusement, le fait d'avoir fait ça alors qu'il jouait pour une association et non pour lui-même fait grandement relativiser l'animateur de 48 ans : "En fait je n'irais pas en enfer, je n'irais pas au paradis, j'irais entre deux... Thermostat 6. Ce n'est pas le 150 degrés, c'est 80 degrés... Tu as un peu chaud", a-t-il ajouté avec humour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.