Quand Philippe Bouvard se moque de Laurent Ruquier

Quand Philippe Bouvard se moque de Laurent Ruquier
Philippe Bouvard lors de l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche à Paris, le 02 Juin 2015.

À 91 ans, Philippe Bouvard est toujours l'un des animateurs français les plus célèbres. Après soixante ans de carrière dans les médias, le journaliste n'a plus rien à prouver et sa gouaille et son franc-parler peuvent parfois surprendre. Dans une interview accordée à Télépro, il s'est d'ailleurs exprimé sur ce qu'il pense de Laurent Ruquier et d'un autre présentateur...

En pleine promotion de son nouveau livre intitulé "Des grumeaux dans la passoire", publié aux éditions Plon depuis le 26 novembre 2020, Philippe Bouvard a de nouveau poussé un coup de gueule contre Laurent Ruquier, qui l'a remplacé aux commandes des Grosses Têtes sur RTL. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'ancien animateur de l'émission radiophonique ne le porte vraiment pas dans son coeur. "Cela ne s'est pas bien passé quand on a travaillé ensemble sur Europe 1. Il pensait que ma carrière était terminée, il se réjouissait que je ne lui fasse plus concurrence", a-t-il expliqué.

"L'audiovisuel n'est pas l'école de la bonté"

Créateur des Grosses Têtes en 1977, Philippe Bouvard a également animé l'émission jusqu'en 2014 où il a cédé sa place à Laurent Ruquier. Mais six ans après, l'ancien animateur, qui ne s'est jamais bien entendu avec son successeur, semble toujours amer. "Il voulait se venger des années où il m'avait couru après sans jamais me rattraper. Il ne disait pas des méchancetés à l'antenne mais il coupait systématiquement ce que je disais. L'audiovisuel n'est pas l'école de la bonté", raconte-t-il. Néanmoins, Laurent Ruquier n'est pas le seul présentateur pris pour cible... Ainsi, Christophe Dechavanne, qui a également remplacé furtivement Philippe Bouvard à la fin de l'année 2000, en a également pris pour son grade. "Ils avaient pris Dechavanne, qui est un bon animateur, mais qui n'a aucun repère culturel. Je lui avais dit : 'fais attention, ce n'est pas ton truc' et ça s'est confirmé...", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.