Philippe Etchebest : pourquoi il s'est engagé dans la prévention routière

Philippe Etchebest : pourquoi il s'est engagé dans la prévention routière
Philippe Etchebest au rassemblement national des métiers de l'hôtellerie, de la restauration, du tourisme à l'appel de l'UMIH et du GNI à l'esplanade des Invalides à Paris, le 14 décembre 2020.

Philippe Etchebest a accepté de prêter son image pour une publicité sur la sécurité routière. Dans un entretien accordé à L'Obs, jeudi 3 juin 2021, le chef a expliqué pourquoi il était important pour lui de participer à ce spot.

Philippe Etchebest à cette image d'homme autoritaire. Que ce soit dans Cauchemar en cuisine ou dans Top Chef, il ne laisse rien passer, sans forcément y mettre les formes. Mais depuis quelques semaines, c'est dans un spot publicitaire que le chef intervient pour véhiculer un message important avec un ton ferme : "Tu as profité des retrouvailles avec tes amis, et tu as bien fait. Mais ce soir, tu ne vas pas prendre ta moto. C'est clair ? Après cette période difficile, on a tous besoin de convivialité, et c'est bien normal. Mais si on a trop bu, on ne prend pas la route ensuite. Si l'un de vos amis veut le faire, faites tout pour l'en empêcher. Quand on tient à quelqu'un, on le retient."

"Il me paraît essentiel de faire passer des messages de prévention"

Une campagne qui est loin d'être anodine. En effet, elle fait écho à la réouverture des terrasses, qui pourrait inciter les Français à se relâcher après des mois de confinement. Ce spot permet ainsi de prévenir et de souligner que le danger de l'alcool au volant n'a pas disparu. Une raison pour laquelle Philippe Etchebest a jugé essentiel de participer à cette prévention. "J'ai accepté cette proposition car il me paraît essentiel de faire passer des messages de prévention", a-t-il indiqué dans L'Obs, jeudi 3 juin : "L'euphorie de la réouverture pourrait pousser à l'imprudence et il faut notamment en matière de consommation d'alcool, savoir faire preuve de responsabilité envers soi-même et envers les autres."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.