Patrick Sébastien, un artiste libre : "La télé d'aujourd'hui ne me convient pas"

Patrick Sébastien, un artiste libre : "La télé d'aujourd'hui ne me convient pas"
Portrait de Patrick Sébastien pris à Paris, le 14 septembre 2017.

Patrick Sébastien a fait son grand retour à la télévision samedi 17 avril 2021, sur C8 pour sa nouvelle émission Samedi Sébastien. Après deux ans d'absence, l'animateur ne semble pas se réjouir de ce qu'est devenue la télévision.

De retour à la télévision depuis le week-end dernier, pour sa nouvelle émission Samedi Sébastien sur C8, Patrick Sébastien veut déjà en repartir. "Le milieu de la télé ne me manque surtout pas en ce moment, parce que cette télé n'est plus libre", a-t-il expliqué au micro de Philippe Vandel , ce vendredi 16 avril. Pour Patrick Sébastien, ce manque de liberté et lié à ces nouveaux processus de productions, laissant peu de place aux idées originelles. "Aujourd'hui, quand tu amènes un concept, c'est comme un peintre qui amène son tableau dans une galerie à qui on dirait : 'OK, votre tableau nous plaît, mais vous allez enlever le rouge, vous allez le remplacer par du bleu, et vous allez mettre un chien'", compare-t-il avant de poursuivre : "Je ne peux pas. Moi, je suis un artiste."

"La musique ne se limite pas à Benjamin Biolay"

Un artiste, qui après 23 ans d'antenne, ne s'y reconnaît plus. "La télé d'aujourd'hui ne me convient pas. Je ne suis pas fait pour elle et elle n'est pas faite pour moi", a-t-il déploré, avant d'ajouter : "Mais elle est très bien comme elle est, je ne la critique pas du tout. Mais ce n'est plus mon domaine." La star des Années bonheur n'a pas hésité à dénoncer une télévision qui s'adresse à un seul et même public. "C'est un entre-soi qui ne correspond pas du tout à l'ensemble du pays", a-t-il jugé en prenant pour exemple la dernière cérémonie des Victoires de la musique. "La musique ne se limite pas à Benjamin Biolay et à la musique urbaine. Il y a plein de choses dans ce pays : il y a les pianos bars, il y a des auteurs compositeurs. Les Victoires de la musique, c'est de l'entre-soi. Je préfère l'entre-nous", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.