Michel Drucker de retour : cette angoisse qui l'a gagné sur le plateau

Michel Drucker de retour : cette angoisse qui l'a gagné sur le plateau
Michel Drucker lors de l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche à Paris, le 2 juin 2015.

Maintenant que ses problèmes de santé sont derrière lui, Michel Drucker a repris le chemin du plateau de Vivement Dimanche pour enregistrer les émissions à venir. À l'occasion du grand retour de l'animateur vedette de France 2 particulièrement attendu, Le Parisien s'est rendu sur le tournage. Et après des mois d'hospitalisation et de rééducation, Michel Drucker a retrouvé avec plaisir sa célèbre émission avec tout de même, une petite angoisse.

Hospitalisé suite à des problèmes cardiaques et après une lourde intervention chirurgicale à la fin du mois de septembre 2020, et après des mois loin des projecteurs, l'animateur star de France 2 a retrouvé le plateau de Vivement Dimanche pour tourner l'émission du 28 mars 2021, qui signera son retour sur le petit écran. Mercredi 24 mars, quelques minutes avant que les caméras ne se mettent en route, "en régie, on brûle d'impatience", rapporte Le Parisien présent sur le plateau. Michel Drucker, lui, plaisante : "Je retourne dans ma loge sous perfusion pendant trente minutes !"

"Ça y est, c'est reparti"

Puis vient l'heure de refaire face aux téléspectateurs. Michel Drucker prend place et se lance avec pour seule angoisse "les marches qui vont de la scène au canapé rouge, car j'avais une petite gêne, mon pied gauche ayant été paralysé après l'opération", comme il l'a raconté. Mais même après des semaines de convalescence, Michel Drucker n'a pas perdu son humour taquinant son invité Gad Elmaleh. "J'avais préparé des vannes mais cela va prendre un petit peu de temps avant de les faire, lance l'humoriste. J'ai un petit doute : je ne sais pas si c'est toi ?" Et l'animateur de répondre : "Non, c'est ma réplique du musée Grévin."

"Aujourd'hui, l'émotion était partagée et j'ai senti celle des humoristes qui, d'habitude, la retiennent car ils sont là pour rire de tout. Il ne fallait pas que je montre la mienne car cela aurait été larmoyant. Quand le générique a démarré, je me suis dit : 'Ça y est, c'est reparti.' Le miracle a lieu", a confié le présentateur au quotidien pour conclure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.