Loana sur sa participation à Loft Story : "Je ne voulais pas être célèbre"

Loana sur sa participation à Loft Story : "Je ne voulais pas être célèbre"
Loana Petrucciani au photocall à l'occasion du lancement de la 4e saison de l'émission de télé-réalité "La Villa des Coeurs Brisés" à la Tour TF1 à Boulogne-Billancourt, le 3 décembre 2018.

Entre le 26 avril et le 5 juillet 2001, les téléspectateurs de M6 ont pu découvrir Loana dans ce qui fut la première émission de télé-réalité de France : Loft Story. Vingt ans après sa participation, et malgré les déboires qu'elle a connus ensuite, la gagnante du programme ne regrette rien. Elle s'est confiée sur cette période auprès du Parisien, dans une interview publiée le 8 mars 2021.

Loana considère que sa "vie a commencé" avec sa participation à Loft Story. "Il y a la Loana d'avant et celle d'après. On était dans la quatrième dimension. C'est comme si j'avais mis le pied dans un autre monde", s'est-elle souvenue avant de préciser : "Ça aurait pu être mon quart d'heure de célébrité. Moi, ça m'aurait suffi. Quand je suis sortie, je ne m'attendais pas à ce que ça dure plus longtemps. J'avais juste vécu ma vie. Je n'avais aucune prétention."

La raison de sa participation ? L'espoir de "tomber amoureuse"

Loana ne pouvait pas se douter du succès que rencontrerait cette première émission de téléréalité. D'ailleurs, elle n'était "pas rentrée dans la maison pour être célèbre", mais "pour tomber amoureuse". "Et je suis tombée amoureuse (de Jean-Edouard, ndlr). Ça n'a pas été la même chose de l'autre côté. C'était ça le slogan pour recruter les candidats : 'Vous avez entre 18 et 45 ans, vous recherchez le grand amour... Appelez tel numéro'. Moi, je ne voulais pas être célèbre", a-t-elle souligné.

L'ex-amie de Sylvie Ortega envie un peu le candidat Christophe, tombé amoureux de Julie au sein de l'émission : "Lui, il a gagné avec moi mais il a rencontré le grand amour de sa vie. Ils sont encore ensemble et ils ont deux garçons. (...) J'aurais voulu être à l'écart comme eux et faire des bébés. Ça aurait été la plus belle des vies."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.