Léa Salamé a rencontré Aya Nakamura pour le retour de Femmes puissantes

Léa Salamé a rencontré Aya Nakamura pour le retour de Femmes puissantes
Léa Salamé à la conférence de presse de rentrée de Radio France à la Maison de la Radio à Paris, le 31 août 2016.

À partir du 26 décembre 2020, Léa Salamé sera de retour sur France Inter avec ses entretiens intitulés "Femmes Puissantes". Elle interviewera quatre nouvelles personnalités féminines, dont la chanteuse Aya Nakamura.

Durant l'été 2019, France Inter avait diffusé une série d'interviews d'une heure réalisées par Léa Salamé auprès de "Femmes puissantes". Béatrice Dalle, Leïla Slimani, Amélie Mauresmo, Christiane Taubira ou encore Carla Bruni-Sarkozy y avaient pris la parole pour évoquer leur parcours, leur vision du féminisme et leur définition de la puissance. En cette fin d'année 2020, ces entretiens s'apprêtent à reprendre. Quatre nouvelles femmes vont être interrogées par la journaliste franco-libanaise.

L'interview d'Aya Nakamura diffusée le 27 décembre

Samedi 26 décembre, Léa Salamé recevra Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale Européenne. Le lendemain, c'est la chanteuse Aya Nakamura, l'une des Françaises les plus influentes au monde, qui sera à l'honneur. Suivront Karine Lejeune, colonelle de gendarmerie, le 2 janvier 2021, puis Anne Hidalgo, maire de Paris, le 3 janvier.

"On dit des femmes qu'elles sont belles, charmantes, piquantes, délicieuses, intelligentes, vives, parfois dures, manipulatrices ou méchantes. 'Hystériques' lorsqu'elles sont en colère. 'Arrivistes' lorsqu'elles réussissent. Mais on dit rarement d'elles qu'elles sont puissantes...", tels sont les mots de Léa Salamé que les auditeurs pourront de nouveau entendre au début de chaque entretien. Succès à l'antenne, "Femmes puissantes" a été décliné en livre dans la veine du mouvement #Metoo. Cet ouvrage retranscrivant les douze entretiens diffusés à l'été 2019 a déjà été vendu à plus de 60 000 exemplaires, comme le rapporte France Inter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.