Laurent Ruquier donne son avis sur l'humour en 2021 : "On ne rit plus de rien"

Laurent Ruquier donne son avis sur l'humour en 2021 : "On ne rit plus de rien"
Portrait de Laurent Ruquier, à Paris, le 29 août 2018.

L'humour n'est plus ce qu'il était. Un constat qui désole Laurent Ruquier, qui a sorti son ouvrage "Finement con", jeudi 6 mai 2021. À l'occasion, il s'est confié au Parisien, sur cette nouvelle génération d'humoristes.

Pour Laurent Ruquier l'humour est devenu au fil du temps plus "dangereux". La cause ? "Les réseaux sociaux qui s'emballent et l'usage qu'en font les journalistes ou les gouvernants. On voit bien que la moindre blague, le moindre commentaire humoristique est à la merci d'un lobby, d'une association", a-t-il souligné au Parisien ce jeudi 6 mai. L'animateur des Enfants de la télé s'est replongé dans ses débuts, quand ils étaient en droit de rire de tout. "Les Corses, les Bretons, les mecs, les femmes, les homos... Si on les additionne, on ne rit plus de rien !", a-t-il regretté.

Laurent Ruquier prêt à lancer une nouvelle émission ?

Laurent Ruquier se désole devant cette nouvelle génération d'humoristes : "Au lieu d'assumer ils s'excusent. C'est ce qu'a fait Norman (NDLR : après la diffusion d'un passage de son spectacle taxé de racisme), par exemple. Il a eu tort : c'est un péché de jeunesse qui s'explique par le fait que ce sont les réseaux sociaux qui l'ont fait." L'animateur s'insurge également sur les plaintes qui visent "Les grosses têtes" sur RTL, accusant leurs blagues homophobes. "Une blague entre homos, comme on en fait parfois avec Jeanfi, Christophe Beaugrand, Steevy ou moi aux "Grosses Têtes", ça ne devrait gêner personne", a-t-il expliqué. Mais si Laurent Ruquier est pour une liberté de l'humour, il apprécie tout de même son évolution : "On ne peut plus dire ce qu'on disait avant et c'est tant mieux."

Il y a dix ans Laurent Ruquier était à la tête du programme On n'demande qu'à en rire, un format qu'il s'est dit prêt à relancer : "J'aimerais bien reprendre un jour ce genre de choses, j'ai un regard pour ça. Il faut savoir attendre qu'un nouvel élan arrive, une nouvelle génération, c'est peut-être le moment."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.