Karine Le Marchand révèle pourquoi l'obésité est un sujet qui la touche

Karine Le Marchand révèle pourquoi l'obésité est un sujet qui la touche
Karine Le Marchand au Village de Roland-Garros à Paris, le 1er juin 2015.

Lundi 11 janvier 2021, M6 diffusera le premier épisode de le nouvelle émission animée et produite par Karine Le Marchand : Opération Renaissance. Un programme centré sur l'obésité, sujet qui touche particulièrement la présentatrice, elle même victime de troubles du comportement alimentaire par le passé.

Avant même d'avoir été diffusé, Opération Renaissance a suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux. Pour certains internautes, Karine Le Marchand serait mal placée pour évoquer le sujet de l'obésité, voire même grossophobe. Dans les colonnes de TV Mag le 7 janvier 2021, la grande amie de Stéphane Plaza a confié qu'elle avait elle même été confrontée directement aux troubles du comportement alimentaire, et que l'obésité est un sujet qui la touche donc personnellement, n'en déplaise à ses détracteurs.

"Manger trop ou pas assez est un sujet de questionnement permanent pour moi"

C'est un sujet que Karine Le Marchand aborde rarement, mais les récentes critiques formulées au sujet de sa nouvelle émission l'ont contrainte à se livrer. "J'ai personnellement eu des troubles de comportement alimentaire. Donc manger trop ou pas assez est un sujet de questionnement permanent pour moi. Je me suis rendu compte qu'on connaissait peu de choses sur l'obésité", a-t-elle confié à nos confrères. Sa nouvelle émission, l'animatrice de La France a un incroyable talent l'a voulue utile, et elle reste convaincue qu'elle fera évoluer les mentalités : "Lorsque nous avons lancé L'amour est dans le pré, les gens disaient que l'on se moquait des agriculteurs. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Je préfère dénoncer quelque chose et faire évoluer le regard des gens plutôt que de ne rien faire par peur des polémiques. Je ressors grandie humainement de cette aventure avec une tout autre opinion sur l'obésité." De quoi rassurer celles et ceux qui doutaient de l'objectivité de l'émission Opération Renaissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.