Karine Le Marchand produit un docu sur des braqueurs : "C'est un truc de malade"

Karine Le Marchand produit un docu sur des braqueurs : "C'est un truc de malade"
Karine Le Marchand au dîner de charité pour la fondation Samuel Eto'o au Petit Palais à Paris, le 5 avril 2018.

À l'occasion du lancement de l'émission Opération Renaissance sur M6, produite et présentée par Karine Le Marchand, lundi 11 janvier 2021, l'animatrice a évoqué ses projets à venir dans Puremédias, lors d'un entretien qui s'est déroulé en décembre dernier.

En 2000, Karine Le Marchand a fondé la boite de production Potiche Prod, derrière les programmes Une Ambition Intime (M6) et les Tabous de... (France 2), pour exemple. Et alors que l'animatrice a dévoilé, lundi 11 janvier 2021, sa dernière production en date Opération Renaissance sur M6, elle lève le voile sur les projets en cours de Potiche Prod : "Il y a deux documentaires en préparation, dont un sur des braqueurs. C'est un projet que je porte depuis trois ans. C'est un truc de malade. J'adore ce doc. Ce n'est pas moi qui le réalise. Je n'apparais pas dedans. Pour la première fois, six anciens braqueurs vont parler à visage découvert de leur histoire. Pendant un an, nous les avons travaillés au corps pour les convaincre de parler sans tabou. Nous ne les trahirons pas. Nous les avons vus plusieurs fois, puis ils ont accepté. Ils ont tout donné ! C'est incroyable ! M6 adore ce programme, même si ce sera de la deuxième partie de soirée. Ensuite, j'ai un autre projet, mais il est trop tôt pour en parler. C'est une production qui sera encore sur du long terme."

Quitter la télé pour la politique, dans ses projets ?

Engagée auprès des agriculteurs en France, a-t-elle prévue de devenir un jour ministre de l'Agriculture ? Le média l'a questionné sur le sujet. "Ça voudrait dire que j'arrête la télé et la production. Ça voudrait dire que je ne serais pas maître de mon agenda. Ce serait ingérable pour moi. Ensuite, je vais dépendre d'un président qui ne sera pas forcément en accord avec ce que je veux. (...) Si je le fais, ce serait avec conviction et avec tout mon coeur. Je dirais ce que je pense", a-t-elle confié.

De L'amour est dans le pré à Une Ambition Intime en passant par Opération Renaissance, Karine Le Marchand porte à travers ses programmes une attention particulière à ses invités. Un besoin d'aider, ou le plaisir d'écouter ? "Je n'ai pas le sentiment d'aider. J'ai le sentiment d'écouter les gens. Les gens ont besoin de se raconter et de ne pas être jugés. Je pense qu'ils ont intégré qu'avec moi, c'est comme ça. Mais c'est quelque chose que je suis depuis très longtemps", a-t-elle raconté à Puremédias.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.