Julia Vignali et Thomas Sotto : à la tête de Télématin dès la rentrée prochaine

Julia Vignali et Thomas Sotto : à la tête de Télématin dès la rentrée prochaine
Portrait de Julia Vignali à Paris, le 11 mai 2016.

Après William Leymergie et Laurent Bignolas, c'est au tour de Julia Vignali et Thomas Sotto de reprendre les commandes de Télématin diffusée sur France 2. Dimanche 2 mai 2021, Le Parisien n'a pas manqué de révéler quelques détails concernant les raisons de ce choix.

Depuis que les rumeurs sur l'éventuel départ de Laurent Bignolas de Télématin se sont confirmées, les téléspectateurs étaient dans l'attente de connaître les nouveaux visages de l'émission. Ce dimanche 2 mai, Le Parisien a enfin percé le mystère en dévoilant les noms des prochains animateurs de la matinale : ce sont Julia Vignali et Thomas Sotto qui succèderont à Laurent Bignolas à partir de la rentrée prochaine. Une annonce confirmée par France Télévisions.

Fin de la partie pour Samuel Etienne

D'après Le Parisien, Julia Vignali était l'un des premiers choix de France Télévisions. Ses nouveaux employeurs auraient été séduits par son côté "solaire", son "entrain" et son "empathie". Quant à Thomas Sotto, le quotidien assure que son nom a été évoqué "lors des premières réunions du début d'année". Mais avant que le journaliste accepte la proposition, la chaîne a dû faire preuve de patience. En effet, Thomas Sotto a déjà un planning très chargé : il coprésente l'émission politique Vous avez la parole, et présente le 20 heures de France 2 le week-end lorsque Laurent Delahousse est absent. Intégrer Télématin n'était donc pas à prendre à la légère. Deux nouvelles têtes qui attestent donc que Samuel Etienne ne fera pas partie de l'aventure. En effet, après avoir annoncé son départ de la plateforme Twitch, son nom fut évoqué pour reprendre le flambeau de la matinale. Si finalement ce n'est pas le cas, Le Parisien a souligné que le présentateur était en seconde place, au cas où Thomas Sotto aurait refusé l'offre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.