Iris Mittenaere se confie sur les coulisses de Miss France : "C'était horrible"

Iris Mittenaere se confie sur les coulisses de Miss France : "C'était horrible"
Iris Mittenaere au défilé Stéphane Rolland automne-hiver 2019/2020 au Palais Garnier à Paris, le 2 juillet 2019.

Iris Mittenaere a vu sa vie être complètement chamboulée depuis le 19 décembre 2015, lorsqu'elle a décroché la couronne de Miss France 2016. Si elle a été sacrée Miss Univers et est devenue animatrice depuis, elle n'oublie pourtant pas d'où elle vient. Invitée dans l'émission Ça fait du bien d'Anne Roumanoff sur les ondes de Europe 1, la jeune femme est revenue sur les dessous du concours Miss France et sur une règle qui l'avait beaucoup choquée.

Si le côté très réglementé et très stricte du concours Miss France est bien connu, il y a certains détails dont les téléspectateurs n'ont pas idée. Dans une interview accordée sur Europe 1, le 7 janvier 2021, la belle Iris Mittenaere est revenue sur sa préparation au concours et a dévoilé une règle surprenante de l'époque. "J'avoue que c'était horrible. On nous rationnait. Ils se disaient 'Bon, il ne faut pas trop qu'elles prennent de poids avant l'élection. On va leur donner des trucs un peu light'. Mais le problème, c'est que c'était trop light", révèle-t-elle sans tabou.

"Je mettais du pain dans mes sacs, pour le manger le soir"

En plus d'une préparation intensive, les jeunes femmes avaient donc des restrictions alimentaires assez sévères. À tel point qu'Iris Mittenaere a confié avoir caché des morceaux de pain dans ses sacs, pour les manger à l'abri des regards. "Quand on a débarrassé ma valise de Miss France avec ma mère, on a retrouvé du pain rassis dans mes pochettes du soir. Je mettais du pain dans mes sacs pour le manger le soir dans ma chambre. C'était assez horrible", avoue-t-elle. Heureusement, depuis, cette règle a disparu grâce à l'intervention de celle qui est ensuite devenue Miss Univers. "Je leur ai dit que franchement ce n'était pas possible. Depuis, ils ont changé et les filles ne sont plus rationnées", a-t-elle conclu en se réjouissant du fait que des filles aux formes plus voluptueuses peuvent désormais se présenter au concours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.