Guy Lux colérique ? Sophie Darel se confie sur leurs collaborations compliquées

Guy Lux colérique ? Sophie Darel se confie sur leurs collaborations compliquées
Sophie Darel et Guy Lux dans leur loge, le jour de l'enregistrement de l'émission "Palmarès", le 17 décembre 1981.

Acolytes pendant de nombreuses années, Sophie Darel et Guy Lux ont longtemps formé un duo iconique de la télévision française. Pourtant, leurs collaborations n'ont pas toujours été aisées comme le révèle la présentatrice invitée dans l'émission Les Duos mythiques de la TV, diffusée sur France 3, le 5 février 2021.

Si Guy Lux et Sophie Darel sont connus pour avoir présenté Cadet Rousselle, émission phare des années 1970, ils ont également eu l'opportunité de travailler ensemble à de nombreuses reprises et ce, pendant plus d'une dizaine d'années. Pourtant, aujourd'hui âgée de 76 ans, Sophie Darel ne garde pas que des bons souvenirs de cette période. En cause ? Le caractère très dur de son collègue. "Il était très angoissé, et donc il faisait des colères par rapport à ça. (...) Quand on travaillait avec lui, et que tout d'un coup il jetait un séchoir, parce qu'il avait des gros problèmes de cheveux, à la tête d'une assistante, ça ne faisait pas une bonne ambiance dans l'émission, mais on savait que ça ne durait pas longtemps", se souvient celle qui a révélé avoir été victime d'attouchements.

"Je l'aimais énormément"

Pourtant, Sophie Darel l'avoue volontiers, elle a beaucoup apprécié travailler avec Guy Lux, qui était d'ailleurs très aimé de ses collaborateurs. "C'est sûr que c'est dur de travailler avec quelqu'un comme Guy, mais j'avais vraiment de l'affection pour lui, je l'aimais énormément, j'avais beaucoup d'admiration pour tout ce qu'il faisait", affirme-t-elle. Fin janvier 2021, l'ancienne animatrice s'était déjà confiée au micro d'Évelyne Thomas sur Non-Stop People. "Il n'était pas très aimable. Il faisait très souvent la gueule. Cela dit, je tiens à dire tout de suite que je l'aimais énormément et que j'avais beaucoup de tendresse pour lui (...) Mais c'est vrai que c'était très très dur de travailler avec lui parce qu'il était infernal", avait-elle alors assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.