Francis Lalanne nie l'agression contre Quotidien : "Je porte plainte"

Francis Lalanne nie l'agression contre Quotidien : "Je porte plainte"
Francis Lalanne participant à la 13e Journée caritative de BGC pour honorer la mémoire des 658 employés de BGC tués dans le WTC le 11 septembre 2001, qui s'est tenue à Paris, le 11 septembre 2017.

Jeudi 10 juin 2021, Francis Lalanne était l'invité de Cyril Hanouna sur le plateau de Touche pas à mon poste. Si le chanteur ne faisait pas de promotion pour la sortie d'un album, il est venu expliquer sa version des faits sur l'altercation avec l'équipe de Quotidien.

"Je ne suis pas venu pour faire un débat, je suis venu pour démentir", a prévenu Francis Lalanne. Invité ce jeudi 10 juin dans Touche pas à mon poste, le chanteur a voulu mettre les choses au clair concernant la violente altercation qui s'est déroulée lors de l'université citoyenne des Gilets jaunes, à Avignon ce samedi 5 juin, avec une équipe de Quotidien. Celui qui est incompris par son frère a assuré qu'il n'avait pas frappé le cameraman : "Je n'ai rien fait là donc je ne regrette rien." Si le journaliste Paul Larrouturou a certifié être blessé tout comme Paul Bouffard, qui serait victime d'"un traumatisme crânien" et d'"une tendinite post-traumatique à l'épaule gauche", l'interprète a nié les faits : "Quand on voit les images, on voit bien que je ne l'ai pas frappé. Ce n'est que des mensonges."

"Ils font du sensationnalisme"

Lundi 7 juin, sur le plateau de Quotidien, Yann Barthès avait affirmé le dépôt d'une "plainte pour agression". Mais là aussi, Francis Lalanne a démenti les propos de l'animateur phare de TMC : "C'est un mensonge de plus." En revanche, le compagnon d'Alice Poussin a tenu à se défendre : "Je porte plainte, pour l'instant, devant le conseil déontologique journalistique parce que je trouve que la conduite de ces gens-là offense le journalisme. J'ai le plus grand respect pour la profession de journaliste mais ces gens-là ce ne sont pas des journalistes (...) Ils font du sensationnalisme. (...) Je vais attaquer les prétendus journalistes, je vais attaquer la maison de production, car elle n'a pas respecté mon refus de donner mon autorisation de diffusion et je vais également attaquer la chaîne." Il ne faut pas mettre Francis Lalanne en colère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.