Décès du petit frère d'Alexia Laroche-Joubert : Denis Brogniart lui rend hommage

Décès du petit frère d'Alexia Laroche-Joubert : Denis Brogniart lui rend hommage
Alexia Laroche-Joubert lors de la soirée de la remise des prix de la Femme d'Influence à Paris, le 05 decembre 2016.

Week-end noir pour Alexia Laroche-Joubert. Son petit frère Andréas Laroche-Joubert est décédé dans un accident de la route, dimanche 11 avril 2021 en fin de matinée. Le motard avait 25 ans. Si la productrice ne s'est pas exprimée sur cette tragédie, Denis Brogniart a tenu à apporter un soutien public à son amie endeuillée.

La nouvelle a été partagée par le compte Twitter des sapeurs-pompiers de Paris, où officiait le jeune homme depuis 2016 : "Le général de division Jean-Marie Gontier a la tristesse de faire part du décès du SGT Andréas LAROCHE-JOUBERT, survenu lors d'un accident de la route. Nos pensées sont tournées vers sa famille et proches auxquels nous adressons nos sincères condoléances ainsi que notre soutien." Et le site d'actualité des Hauts-de-Seine de préciser : "Il s'agit du deuxième accident de moto causant la mort d'un sapeur-pompier de Paris en peu de temps." Pour sa grande soeur Alexia Laroche-Joubert, ce drame éveille les souvenirs d'un précédent : la mort de son mari Ian-Philippe Blanc en 2003, à l'âge de 39 ans, survenue lorsqu'il était à deux roues.

"Je pense très fort à toi ma chère Alexia"

La famille Laroche-Joubert reste silencieuse mais Denis Brogniart a tenu à prendre la parole publiquement au sujet de ce décès. Sur Twitter, le présentateur a écrit avec émotion : "Je pense très fort à toi ma chère Alexia après le décès accidentel de ton petit frère. Toute l'équipe de tournage de Koh-Lanta se joint à moi pour te dire que nous sommes avec toi pour te soutenir en ces moments si tristes. Je t'embrasse affectueusement." Alors que la productrice est accusée au même moment d'être responsable de l'état douteux de l'ancienne Lofteuse Loana, cette disparition inattendue est un coup du destin sacrément difficile à accepter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.