Comment suivre l'astronaute Thomas Pesquet en mission dans l'espace ?

Comment suivre l'astronaute Thomas Pesquet en mission dans l'espace ?
Portrait individuel de Thomas Pesquet en tenue d'astronaute, pris dans les locaux de SpaceX, le 24 mars 2021.

Dans le cadre de la mission Alpha, Thomas Pesquet s'apprête à s'envoler à bord de la capsule Crew-2 Dragon de Space X pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) et passer six nouveaux mois dans les étoiles. À la veille de son décollage depuis le centre spatiale Kennedy en Floride, vendredi 23 avril 2021 à 11h49 (heure française), le point est à faire sur les différentes pistes données pour suivre à distance les aventures de l'astronaute dans l'espace.

Accompagné du Japonais Akihiko Hoshide et de deux Américains, Megan McArthur et Robert Shane Kimbrough, Thomas Pesquet part en voyage professionnel au milieu des astres. Le commandant du vaisseau spatial promet de communiquer son quotidien des six prochains mois sur les réseaux sociaux, comme il avait activement documenté la mission Soyouz MS-03 en 2016. Outre les sites et comptes officiels de la SpaceX, la NASA et l'ESA qui rendront régulièrement compte des avancées de l'équipage, l'astronaute lui-même commentera en temps réel ses journées sur son Twitter et son Instagram. En plus d'illuminer nos yeux, il tiendra un journal de bord, chaque samedi à 13h sur France Inter, depuis l'ISS.

Retour en octobre mais le lien ne sera pas coupé

Cette chronique hebdomadaire sur les ondes débutera samedi 24 avril. "Les auditeurs de France Inter pourront ainsi découvrir et suivre le quotidien de l'astronaute, ses impressions, ses défis, les différentes expériences effectuées à bord de la station spatiale grâce aux questions de Sophie Bécherel", a annoncé l'équipe de France Inter dans un communiqué spécial. Mélomane, Thomas Pesquet a également accepté le rendez-vous de la radio FIP, qui l'a invité à partager ses coups de coeur musicaux chaque semaine à l'antenne. Dans l'édition de Paris Match du 7 avril dernier, celui qui était nommé quatrième personnalité préférée des Français en 2018 expliquait apprécier de partager son travail avec les Hommes restés au sol : "L'Homme est un animal de sentiments. Il a besoin de rêver, de vibrer pour quelque chose qui le dépasse. Le spatial répond un peu à cette exigence. Quand on communique en direct de 'là-haut', les gens ont le sentiment de faire un peu partie de l'aventure. Et tant mieux." Bon voyage, Monsieur Pesquet !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.