Clémentine Célarié : "Il faut reconquérir notre liberté de parole"

Clémentine Célarié : "Il faut reconquérir notre liberté de parole"
Portrait de Clémentine Célarié, immortalisé le 11 janvier 2017.

Sur le plateau de l'émission On est en direct sur France 2, samedi 20 février 2021, Clémentine Célarié a tenu à rappeler fermement l'importance et la nécessité de la liberté d'expression.

En pleine promotion de la nouvelle série "Police de Caractères", diffusée à partir du samedi 27 février 2021, Clémentine Célarié a été conviée sur le plateau animé par Laurent Ruquier. À ses côtés, Michel Hazanavicius était présent pour évoquer son dernier ouvrage qui compile les dialogues de son oeuvre humoristique "La Classe américaine" (1993), un grand détournement des classiques du septième art tous montés bout à bout dans une sorte de non-sens délirant. Le réalisateur a avoué que certaines répliques pourraient être modifiées si le film était tourné aujourd'hui : "Vous faites des vannes dans un contexte : l'époque a extrêmement changé, pour le mieux, sur beaucoup de sujets. L'humour bouge avec." Une réponse qui a immédiatement éveillé la curiosité de Clémentine Célarié, visiblement dérangée par cette potentielle autocensure.

"Je ne me sens pas libre de dire certaines choses et c'est grave"

"Il faut reconquérir la liberté de parole, il faut être tous responsables : souvent, je ne me sens pas libre de dire certaines choses et c'est grave. Puis dans le cinéma, dans la fiction, il y a quand même une liberté, je trouve, heureusement. Mais il faut, nous, reconquérir notre liberté de parole parce que sinon...", a expliqué Clémentine Célarié avec son franc-parler habituel. La comédienne ne veut pas être privée de sa possibilité de s'exprimer et pointe du doigt la négativité de la bien-pensance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.