Claire Chazal : lui a-t-on proposé d'être ministre de la Culture ? Elle répond

Claire Chazal : lui a-t-on proposé d'être ministre de la Culture ? Elle répond
Claire Chazal au photocall de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny, à Paris, le 18 juin 2019.

Ancienne star du JT de 20h de TF1, Claire Chazal coule désormais des jours heureux aux commandes de sa nouvelle émission intitulée Passage des arts, sur France 5. Pourtant, de nombreuses rumeurs affirment que la célèbre présentatrice aurait été pressentie pour intégrer un tout autre domaine : la politique. Dans les colonnes de Gala, elle lève enfin le mystère.

Claire Chazal en tant que ministre de la culture ? C'est ce que certains médias ont laissé entendre lors des derniers remaniements ministériels d'octobre 2018 et de juillet 2020. Pourtant, à l'heure d'aujourd'hui, la présentatrice, qui fêtera ses 64 ans en décembre 2020, n'a toujours pas intégré le gouvernement. Interrogée par le magazine Gala, l'ancienne star de TF1 a démenti cette information. Toutefois, elle n'a pas caché son intérêt pour le poste : "Si la proposition m'avait été faite, évidemment, j'y aurais réfléchi", a-t-elle concédé.

"J'ai la chance d'être totalement épanouie professionnellement"

L'été dernier, Le Canard Enchaîné avait prétendu que Claire Chazal avait fait remonter sa candidature pour le poste de ministre de la culture par l'intermédiaire de son ami Marc-Olivier Fogiel. À l'époque, la présentatrice avait fermement réfuté cette information : "Ce que dit Le Canard Enchaîné est archi faux. Marc-Olivier n'a jamais parlé de moi à l'Elysée et moi-même d'ailleurs, je pourrais faire passer un message à l'Elysée si je le voulais. Je ne l'ai pas fait, je n'étais pas candidate", avait-elle déclaré sur Europe 1.

Même si Claire Chazal reste ouverte à toutes propositions, elle se déclare très heureuse aux commandes de son émission Passage des arts : "J'ai la chance aujourd'hui d'être totalement épanouie professionnellement. De parler culture tous les soirs à une heure de grande écoute. Après le 20 heures, c'est exactement ce que je souhaitais. (...) là où je suis, j'ai l'impression de pouvoir faire beaucoup pour les artistes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.