Bernard de la Villardière : ce poste qui lui a échappé face à Laurence Ferrari

Bernard de la Villardière : ce poste qui lui a échappé face à Laurence Ferrari
Bernard de la Villardière à l'exposition inaugurale de Guy Bourdin dans le cadre de la Fashion Week de Paris à la Maison Chloé, le 2 juillet 2017.

Samedi 17 avril 2021, Bernard de la Villardière s'est entretenu avec Le Monde autour d'un apéro. Le temps pour le journaliste d'évoquer de plonger dans ses souvenirs professionnels et d'évoquer ce jour où il aurait pu reprendre les rênes du JT de 20h sur TF1.

L'histoire entre Bernard de la Villardière et M6 dure depuis plus d'une vingtaine d'années. En 1998, le journaliste rejoint la chaîne pour reprendre les commandes de Zone Interdite avant de porter l'émission dominicale Enquête Exclusive dès 2005. Si le programme fonctionne sans mal, Bernard de la Villardière est pressenti pour succéder à Patrick Poivre d'Arvor au JT de 20h. Une aubaine pour celui qui a débuté sa carrière reporter à FR3 Puy-de-Dôme en 1983, qui n'aboutira pas, la production lui préférantLaurence Ferrari. Une "frustration" qu'il évoque dans Le Monde : "Je fus sur les rangs pour remplacer PPDA au 20 heures de TF1. Mais ils ont pris Laurence Ferrari." Un fait sur lequel il s'était déjà exprimé dans VSD en 2016, assurant qu'il n'était désormais plus intéressé par le poste : "À l'époque, j'avais 50 ans donc pourquoi pas mais aujourd'hui non, aucune envie."

Un mal pour un bien

En effet, après vingt ans aux commandes du JT de 20h sur TF1, Patrick Poivre d'Arvor a tiré sa révérence le 10 juillet 2008, laissant place à Laurence Ferrari qui a repris les rênes. Un poste certes prisé mais avec de nombreux inconvénients. Dès ses premiers instants sur le plateau du journal, l'ancienne animatrice de Vis ma vie a été la cible de nombreuses critiques, comme elle le racontait dans l'émission Face au média sur Non Stop People en 2019 : "C'était violent pour moi mais ça l'a été pour lui aussi. Maintenant, avec le recul, je réalise que la façon dont il a quitté le 20 Heures était quelque chose qu'il n'avait pas du tout anticipé donc pas du tout géré." Un mal pour un bien pour Bernard de la Villardière qui cartonne sur M6.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.