Benjamin Castaldi : sa famille menacée de mort, il quitte les réseaux sociaux

Benjamin Castaldi : sa famille menacée de mort, il quitte les réseaux sociaux
Benjamin Castaldi lors de la conférence de presse de rentrée de NRJ12 et Chérie 25 à Paris, le 27 août 2015.

Dans Touche pas à mon poste !, les chroniqueurs ont légèrement tendance à se moquer les uns des autres, dans un esprit qu'ils considèrent comme bon enfant. Mais cette fois, les moqueries étaient de trop, et René Malleville, visé par Jean-Michel Maire et Benjamin Castaldi, a décidé de quitter le programme. C'est ainsi qu'a commencé un déferlement de haine sur les réseaux sociaux à l'encontre de l'ancien animateur de Secret Story, qui a décidé de fermer son compte Twitter.

Mercredi 18 novembre 2020, René Malleville a subitement annoncé sur son compte Facebook qu'il quittait son poste de chroniqueur dans Touche pas à mon poste ! après que son "intervention concernant le professeur Didier Raoult ait été tournée en dérision par Benjamin Castaldi et Jean-Michel Maire", précise Puremédias, "'lassé' de 'ces deux abrutis'qu'il accuse de l'avoir 'pris pour un con'", comme le rapporte Télé Star. Le lendemain, l'homme de 72 ans était de retour sur le plateau de l'émission à la demande de Cyril Hanouna pour mettre les choses au clair. Mais le mal était déjà fait et les internautes s'en étaient déjà violemment pris à Benjamin Castaldi sur les réseaux sociaux.

"Rien ne justifie les menaces de mort"

"Parce que j'ai ri, on m'a menacé de mort ? Là je ne suis pas d'accord. Avec ton message, tu ne t'en es pas rendu compte, tu as déclenché le feu nucléaire. Et moi je ne suis pas ici pour me faire insulter ou menacer de mort", clame Benjamin Castaldi à René Malleville dans Touche pas à mon poste !, jeudi 19 novembre 2020. En effet, après la diffusion de l'émission de la veille, et la publication du message de René Malleville, la famille Castaldi a été menacée de mort par les internautes : "On menace de tuer ma famille, de tuer mes enfants, de déterrer ma grand-mère."

Si l'ancien compagnon de Flavie Flament a affirmé qu'il "regrettait sincèrement les conséquences pour ce qu'il s'est passé sur les réseaux", il a tout de même décidé de fermer son compte Twitter après avoir publié ce message : "Les amis ! Calmons-nous. J'adore René Malleville, c'est un personnage incroyable. Il est haut en couleur, hier c'était un fou rire... et rien ne justifie les menaces de mort et les insultes de ma famille reçues ce jours."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.