Benjamin Castaldi : "Je pensais que le Loft allait être un détail"

Benjamin Castaldi : "Je pensais que le Loft allait être un détail"
Benjamin Castaldi lors de la 3ème édition du Vincennes Film Festival "Au-delà de l'écran" à la mairie de Vincennes, le 24 novembre 2019.

Il y a 20 ans presque jour pour jour, la première émission de télé-réalité voyait le jour sur la télévision française. Baptisée Loft Story, ce rendez-vous quotidien a rapidement rencontré un immense succès auprès des téléspectateurs. Pourtant, Benjamin Castaldi, le présentateur de l'époque, n'aurait jamais parié sur un tel engouement.

Jeudi 8 avril 2021, pour fêter les vingt ans de Loft Story, Benjamin Castaldi proposait une soirée spéciale sur C8. L'occasion pour l'animateur de révéler quelques petits secrets inavoués de l'émission et de revenir notamment sur le fait qu'il n'avait pas du tout anticipé son succès fulgurant. "Je n'avais pas du tout conscience que le Loft allait révolutionner la télé et heureusement ! Sinon je pense que ça m'aurait tétanisé", a-t-il lancé dans un entretien accordé à Télé Loisirs. Pourtant, au bout de seulement trois jours de diffusion, les audiences explosent et la télé entre dans une véritable ère de révolution : c'est la naissance de la télé-réalité.

"Moi ce qui m'intéressait c'était surtout la suite"

Plongé malgré lui dans ce tourbillon télévisuel, Benjamin Castaldi a affirmé qu'il était pourtant loin d'être le premier choix de la chaîne, qui n'avait pas du tout pensé à lui pour animer l'émission. "J'étais à-peu-près le 27e choix ! (Rires) Ils ont appelé tout Paris je pense. De mon côté, je n'avais pas percuté tout de suite que Loft Story était une adaptation de Big Brother - les réseaux sociaux n'existaient pas encore - sinon j'aurais peut-être réfléchi !", a-t-il lancé à nos confrères avec humour. Aujourd'hui, le chroniqueur de TPMP l'avoue sans crainte, il pensait que Loft Story ne serait qu'un simple tremplin. "Moi ce qui m'intéressait c'était surtout la suite, le contrat d'après. Je pensais que le Loft allait être un détail", a-t-il révélé sans filtre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.