Arthur se remémore la venue de Valéry Giscard d'Estaing aux Enfants de la télé

Arthur se remémore la venue de Valéry Giscard d'Estaing aux Enfants de la télé
Arthur aux commandes des Enfants de la télé sur TF1, en 1999.

Au lendemain du décès de Valéry Giscard d'Estaing, survenu le 2 décembre 2020, Arthur s'est remémoré sa venue sur le plateau des Enfants de la télé, auprès de Télé-Loisirs.

Mercredi 2 décembre 2020, Valéry Giscard d'Estaing s'est éteint à l'âge de 94 ans dans sa propriété d'Authon, dans le Loir-et-Cher. Arthur, qui concluait chacune des émissions des Enfants de la télé, par le célèbre "Au revoir" de l'ancien Président français, est revenu sur sa venue dans l'émission en 2014, auprès de Télé-Loisirs, jeudi 3 décembre 2020. "Il était venu promouvoir un livre sur notre plateau mais aussi et surtout parce qu'on avait insisté pendant des années. Quand il est arrivé sur le plateau, il a eu droit à une standing ovation à n'en plus finir et il hallucinait, des jeunes spectateurs criaient 'Au revoir'. C'était un délire, il avait halluciné donc on a dû lui expliquer car il ne regardait pas la télé. Lui-même ne mesurait pas la popularité qu'il avait auprès de ces jeunes qui ne l'avaient pas connu en tant que chef de l'État", raconte l'animateur, qui se rappelle que l'ancien Président était "très drôle et se marrait aux vannes de Laurent Baffie, il avait l'intelligence de ne pas répondre aux questions trop déplacées, il était super".

"Je trouvais que c'était une bonne façon de terminer l'émission"

Mais pourquoi Arthur avait-t-il décidé de mettre Valéry Giscard d'Estaing à l'honneur à chaque fin d'émission ? "On cherchait une image de fin et c'est Pierre Tchernia qui nous a proposé cette séquence qui nous a fait marrer. Je trouvais que c'était une bonne façon de terminer l'émission et ça a duré 20 ans. Il y a des générations entières qui ont entendu parler de Valéry Giscard D'Estaing uniquement grâce aux Enfants de la télé", explique-t-il au magazine télé. Pour conclure, l'animateur a déclaré : "Il était le Président qui allait dîner chez les Français, qui jouait de l'accordéon, c'était le premier Président moderne que la France ait connu."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.