Amel Bent : "The Voice, ça a été mon retour à la féminité"

Amel Bent : "The Voice, ça a été mon retour à la féminité"
Amel Bent lors de la 2ème édition de Canneseries au Palais des Festivals de Cannes, le 9 avril 2019.

Samedi 6 février 2020, Amel Bent et ses acolytes Marc Lavoine, Florent Pagny et Vianney ont pris place dans leur fauteuil de coach à l'occasion du lancement de la dixième saison de The Voice sur TF1. Quelques jours après le retour du télé-crochet la chanteuse s'est livrée à quelques confidences dans les colonnes de Télé Poche, en kiosque lundi 15 février 2021.

Depuis ses débuts dans la Nouvelle Star en 2004, Amel Bent n'a cessé d'évoluer. La jeune femme qui a fait ses premiers pas dans l'industrie musicale a tout juste vingt ans, est désormais une mère, une femme et une artiste accomplie. Sa présence en tant que coach dans The Voice semble être l'une des raisons de son bien-être actuel. "Depuis cinq ans, j'assimile ma renaissance d'artiste et de femme à ma participation à l'émission", a-t-elle confié dans Télé Poche.

"Une féminité que je n'assumais pas avant"

Avec le temps, l'interprète de Ma Philosophie semble s'être libérée de ses complexes laissant entrevoir la femme fatale qui sommeillait en elle : "Moi qui m'étais un peu oubliée, The Voice, ça a été mon retour à la féminité, peut-être même une féminité que je n'assumais pas avant. On ne peut pas sortir indemne d'une émission comme celle-ci car elle fait bouger les lignes à l'intérieur de soi." Après "toutes ces années de mal-être, de crises de larmes dans les cabines d'essayage, les 'sale grosse' dans la cour de récrée, les journées de plage ou piscine emmitouflée dans (sa) serviette à l'écart pour que personne ne (la) voit en maillot de bain", comme elle le confiait en novembre dernier, Amel Bent semble avoir pris sa revanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.