Alexia Laroche-Joubert : les problèmes causés par sa grossesse en pleine Star Ac

Alexia Laroche-Joubert : les problèmes causés par sa grossesse en pleine Star Ac
Alexia Laroche-Joubert lors de la 3ème édition de la cérémonie de remise des prix de la Femme d'Influence à l'Hôtel Hyatt Regency Paris Etoile à Paris, le 5 décembre 2016.

Le 7 juin 2021, la célèbre productrice était l'invitée du quatrième épisode de Femmes de télé, le podcast de Télé-Loisirs. Évoquant sa carrière, elle est notamment revenue sur sa grossesse ayant eu lieu lors de la septième saison de la Star Academy.

Le 17 décembre 2007, Alexia Laroche-Joubert donnait naissance à sa fille unique prénommée Isaure. Avant cela, les inconditionnels de la Star Academy (émission ayant célébré ses 20 ans cette année) on pu voir le ventre de la productrice s'agrandir sur leur petit écran. Malgré sa grossesse en effet, la directrice d'Adventure Line Production n'avait aucune envie de se reposer. Une situation qui, d'ailleurs, lui a causé quelques problèmes.

"L'inspection du travail a envoyé une lettre"

"J'étais enceinte sur le plateau de la Star Academy et l'inspection du travail a envoyé une lettre à mon employeur pour dire que si elle me revoyait sur le plateau de la Star Academy, elle attaquait mon employeur", s'est souvenue celle qui a connu une enfance compliquée, ajoutant : "Ils considéraient que c'était anormal que je ne respecte pas une période de congé maternité. Donc je l'ai respectée envers et contre moi car je ne supporte pas que l'État se substitue à ma propre volonté."

Si elle ne ressentait pas le besoin de partir en congé maternité, la productrice souligne tout de même le caractère essentiel de ce dernier : "Néanmoins je suis dans une position qui me permet d'avoir une volonté de le faire ou pas, je considère que c'est important que l'État mette un cadre pour protéger des femmes qui, en revanche, sont fragiles, ou sont un moment victimes de personnes qui veulent les faire travailler alors qu'elles ne devraient pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.