Yves Camdeborde : son salaire "indécent" à l'époque de MasterChef

Yves Camdeborde : son salaire "indécent" à l'époque de MasterChef
Yves Camdeborde, chef cuisinier francais, le 7 décembre 2011.

L'ancien juré de l'émission culinaire MasterChef a donné une interview à L'instant de luxe, le 1er septembre 2020. Yves Camdeborde s'est exprimé sans langue de bois sur son ressenti face aux salaires que TF1 lui proposait à l'époque de MasterChef.

Le chef cuisinier Yves Camdeborde s'est exprimé mardi 1er septembre dans l'émission L'instant de luxe concernant les conditions salariales qu'il a connues à l'époque dans MasterChef. L'émission de cuisine pour les amateurs était diffusée sur TF1 de 2010 à 2015. Yves Camdeborde y prodiguait ses conseils sur les quatre premières saisons. Le chef bistronomique a parlé de son salaire dans une interview auprès de Jordan de Luxe chez nos confrères de Non Stop People.

"Oui, je l'ai pris, mais c'est indécent"

On le connaissait intense ou gourmand, mais pas encore gêné. L'ancien compagnon de jury du regretté critique gastronomique Sébastien Demorand, et du chef triplement étoilé Frédéric Anton, a parlé de sa gratification salariale qu'il juge "indécente" dans l'émission. "Je ne vous dirai pas la somme parce que c'est indélicat, indécent", a-t-il déclaré avant de poursuivre : "Je doublais mon année... Oui, je l'ai pris (le salaire, ndlr), mais c'est indécent." Si l'argent n'est probablement pas un problème pour le chef de file de la cuisine bistronomique et auteur, le Palois de 55 ans a néanmoins fait taire de vieilles rumeurs plaçant ses salaires aux alentours de 300 000 euros par saison.

Il a aussi continué de développer sur son rapport particulier à l'argent. "Je n'aime pas l'argent. C'est quelque chose qui me perturbe, si je peux vivre sans, ça m'irait. Je ne suis pas à l'aise avec l'argent", a-t-il déclaré avant de revenir sur ses origines et d'évoquer l'humilité de son père fermier : "Si je pouvais faire comme mon père à la ferme pendant des années, à faire du troc..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.