Yannick Noah : ce jour où il s'est rendu au mauvais enterrement

Yannick Noah : ce jour où il s'est rendu au mauvais enterrement
Yannick Noah lors du combat de boxe de Tony Yoka au palais des sports de Paris, le 23 juin 2018.

Le 18 mai 2020, Yannick Noah fêtait ses 60 ans. Longuement interviewé par L'Equipe à cette occasion, il est revenu sur une drôle d'aventure qui lui est arrivée en 1994 alors qu'il pensait assister à l'enterrement du tennisman Marcel Bernard.

Le 29 avril 1994, Marcel Bernard, unique Français à avoir remporté Roland-Garros avant le sacre de Yannick Noah en 1983, s'éteignait à 79 ans. Le père de Joakim, Yéléna, Eleejah, Jenaye et Joalukas, qui avait noué une belle amitié avec l'ancien champion, devait se rendre à ses obsèques... mais il s'est trompé d'enterrement.

"Je ne comprenais rien"

"Je me trompe d'église et je me retrouve à l'enterrement d'un autre. C'est à l'église de Boulogne (Billancourt) et je vais à l'église d'Auteuil (à Paris)", s'est remémoré Yannick Noah auprès de L'Equipe. Et celui qui s'inquiétait pour ses enfants à cause de la pandémie de poursuivre : "Je ne comprenais rien. Il n'y avait personne du tennis. Je me retrouve à faire mes condoléances à une famille qui se demande : 'Mais qu'est-ce que Noah fait là ?' Toute l'église me regarde. Le cercueil passe devant moi, je me mets à chialer et là, j'écoute le prêtre dire : 'Nous sommes là pour dire au revoir une dernière fois à Pierre.'"

Après s'être renseigné auprès du croque-mort, Yannick Noah a filé jusqu'à la bonne église. "Quand j'arrive, tout est fini. Je raconte l'histoire à un copain photographe et il explose de rire au moment où le cercueil sort de l'église. Tout le monde a cru que j'avais encore dit une connerie...", s'est souvenu le sportif avant de conclure : "Bon, voilà. Mais Marcel est toujours là, avec moi. Et il le sera toujours."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.