Yann Moix va attaquer sa famille en justice d'après son avocat

Yann Moix va attaquer sa famille en justice d'après son avocat
Portrait de Yann Moix réalisé à Paris, le 26 janvier 2017.

L'écrivain de 51 ans doit actuellement faire face à de multiples polémiques. En cause, notamment, les propos tenus à l'encontre de ses parents dans son dernier livre, et un passé de jeune négationniste et antisémite révélé au grand jour dans les médias. Une affaire qui va prendre une dimension judiciaire.

Le feuilleton Moix est loin d'être terminé. Le 21 août 2019, ce dernier a publié son nouveau livre, "Orléans", dans lequel il évoque les sévices qu'il aurait subis durant l'enfance. Deux jours plus tôt, son père, José, assurait à La République du Centre n'avoir jamais battu son fils. Des propos soutenus par Alexandre Moix, frère de l'auteur, dans une lettre ouverte intitulée "Mon frère, ce bourreau", et publiée le 24 août dernier dans Le Parisien. Depuis, les choses se sont envenimées, notamment quand L'Express a dévoilé des caricatures antisémites et des textes négationnistes publiés dans une revue étudiante par Yann Moix quand il avait 21 ans.

Un "procès que tout le monde attend"

L'écrivain a tout de même pu s'expliquer sur le plateau de On n'est pas couché samedi 31 août, assumant et s'excusant pour ses dessins et textes, mais réfutant avoir été le bourreau de son frère, le qualifiant de "victime" et lui prêtant des liens avec des personnalités d'extrême droite douteuses. C'était sans compter la réponse de sa famille, laquelle a indiqué vouloir faire "rectifier" son dernier ouvrage. De son côté, Alexandre Moix aurait, selon Europe 1, promis des "réponses judiciaires" aux "insinuations diffamatoires et injurieuses" de son aîné.

Ce dernier semble néanmoins avoir la volonté de leur couper l'herbe sous le pied. C'est ce qu'a révélé Patrick Klugman, son avocat, sur le plateau de Touche pas à mon poste ! mardi 3 septembre sur C8.

"Ce procès que tout le monde attend, c'est nous qui allons le faire et ce sera un débat contradictoire", a expliqué Patrick Klugman, interrogé par Cyril Hanouna, avant de préciser avoir "des preuves (qui) sortiront". "Au coeur de cette histoire, il y a une affaire de maltraitance familiale  ! (...) Nous allons attaquer la famille parce que nous n'avons plus le choix. La maltraitance familiale, elle ne peut pas être occultée", a conclu l'avocat. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.