Virginie Efira : comment s'est passé le confinement avec son compagnon

Virginie Efira : comment s'est passé le confinement avec son compagnon
Virginie Efira sur le photocall du film "Police" lors du Festival du film Francophone d'Angoulême 2020, le 30 août 2020.

L'actrice belge, actuellement à Angoulême pour le Festival du film francophone, a accordé une interview au Journal du dimanche dans laquelle elle lève le voile sur son confinement et sur sa relation avec le comédien Niels Schneider.

Discrète sur sa vie privée, Virginie Efira, qui ne cache pas être agacée par les remarques sur la différence d'âge dans son couple, s'est laissée aller à quelques confidences. Interrogée sur le confinement, l'actrice franco-belge, à l'affiche de "Police", a d'abord expliqué : "Le confinement, je l'ai vécu bien confinée : à Paris et sans terrasse...".

Confinée en couple, "un bon test"

Si "la nature et le mouvement" lui ont "manqué", elle se dit heureuse d'avoir été confinée avec "ceux qui (lui) sont le plus proches, (s)a fille et s(on) ami", à savoir Niels Schneider. "Pour le couple, c'était un bon test", précise-t-elle, avant d'ajouter : "Et j'ai l'impression que, de notre côté, on ne s'est pas trop mal débrouillés... Comme tout le monde, je suis passée par tous les états : l'enivrement de la répétition, la découverte que je n'ai pas les ­compétences ou la patience pour être enseignante."

Parce que le cinéma n'est jamais bien loin pour Virginie Efira, elle confie avoir regardé énormément de films et de séries, où elle s'est offert une séance de rattrapage. "Il y avait une certaine torpeur communicative. J'ai rattrapé mon retard en voyant des films de Billy Wilder, d'Ingmar Bergman. J'ai découvert des séries extraordinaires, moi qui étais un peu arriérée sur le sujet. Top of the Lake, Sharp Objects, et surtout Watchmen, qui m'a subjuguée alors que le cinéma américain de divertissement me semble souvent un peu fade, avec des réalisateurs interchangeables et des propos lissés pour plaire au monde entier.", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.