Victime d'une mauvaise chute, Jean-Paul Belmondo doit "se reposer"

Victime d'une mauvaise chute, Jean-Paul Belmondo doit "se reposer"
Jean-Paul Belmondo lors de la 10e édition du Festival Lumière à Lyon, le 13 octobre 2018.

Émilie Nougué

Lundi 16 septembre 2019, l'entourage de l'acteur a annoncé à BFMTV que ce dernier était en convalescence après avoir chuté.

Jean-Paul Belmondo a besoin de repos. Le 16 septembre, son entourage a révélé qu'il avait été victime d'une "mauvaise chute". Le comédien de 86 ans est chez lui, va "très bien", mais doit "se reposer". Souffrant de douleurs à l'épaule, aux côtes et à la jambe, il a dû annuler sa présence lundi soir aux Trophées du Bien-être organisés à Paris, au théâtre de la Gaïté Montparnasse. Le directeur du théâtre a, là encore, fait savoir au public que Bebel ne pouvait pas venir en raison d'"une mauvaise chute, sans gravité".

Un AVC en 2001

La légende du cinéma français n'en est pas à son premier problème de santé. Ainsi, en 2001, il avait été victime d'un AVC qui aurait pu le laisser paralysé et incapable de parler. Jean-Paul Belmondo a toutefois trouvé la force de s'en remettre et ne garde aujourd'hui que peu de séquelles de cet accident cardio-vasculaire.

Par ailleurs, les dernières apparitions publiques de l'acteur le montraient en pleine forme. En juin dernier par exemple, il célébrait les 88 ans de Michou aux côtés de Nana Mouskouri, Hervé Vilard ou encore Anny Duperey. Quelques jours plus tard, à Antibes, il a assisté au combat de boxe du champion olympique Tony Yoka. S'il a été contraint de mettre un terme à sa carrière au cinéma, Bebel Le Magnifique entend toujours profiter de la vie et à en croire sa famille, ce n'est pas une petite chute qui l'en empêchera.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.