Vianney se confie sur son éducation qui lui a permis d'être un homme libre

Vianney se confie sur son éducation qui lui a permis d'être un homme libre
Vianney lors de la 36ème édition des Victoires de la Musiques à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le 12 février 2021.

Dans une interview accordée au magazine Psychologie, Vianney s'est confié sur son éducation. Le chanteur semble reconnaissant des valeurs que ses parents lui ont insufflées.

Après avoir révélé sa foi chrétienne dans le portrait de la semaine dans l'émission 7 à Huit, diffusée sur TF1 le 28 mars dernier, Vianney s'est confié cette fois-ci sur son éducation dans les colonnes du magazine Psychologie, paru en kiosque mercredi 21 avril 2021. D'un père pilote d'hélicoptère dans l'armée et d'une mère instructrice de pilotage, rien ne prédestinait Vianney à devenir chanteur. Un choix de carrière qui n'effraie pas ses parents, qui l'encouragent dans la musique. "En fait, avec eux, tout est possible, pour peu qu'on soit singuliers. Là-dessus, ils étaient un peu extrêmes : interdiction, au collège, de suivre les modes, de faire comme les autres ou de porter des fringues de marque ! (...) Et c'est de là que je tiens mon goût pour la liberté", a-t-il confié.

"Il m'a appris à ne jamais en avoir honte"

Si les parents du chanteur prônent la liberté et la différence, ils transmettent à leur fils des valeurs importantes comme venir en aide envers les personnes dans le besoin : "Mes parents mettaient un point d'honneur à ce qu'on ait de l'empathie pour ceux qui ne vont pas bien." Un sens du "devoir", que Vianney a su mettre à contribution, puisque le musicien fait aujourd'hui partie de plusieurs associations dont la troupe des Enfoirés. Le compositeur dévoile également une valeur essentielle que son père lui a inculqué : "Il m'a appris à ne jamais en avoir honte. Il nous a donné le droit d'être fragiles", brisant ainsi les stéréotypes que la société peut renvoyer de l'image de l'homme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.