Véronique Sanson guérie de sa tumeur cancéreuse ? "On ne sait pas..."

Véronique Sanson guérie de sa tumeur cancéreuse ? "On ne sait pas..."
Véronique Sanson lors de la 32e cérémonie des "Victoires de la Musique" au Zénith de Paris, le 10 février 2017.

Ce mercredi 24 avril 2019, Véronique Sanson fête ses 70 ans. À cette occasion, le journal Le Parisien s'est entretenu avec la star de la chanson française et a pris des nouvelle de sa santé.

L'interprète de Chanson sur ma drôle de vie va célébrer ses 70 ans avec son public. Elle sera ainsi en concert au Palais des Sports de Paris ce mercredi puis vendredi et samedi 27 avril prochain. Mais avant de monter sur scène, Véronique Sanson s'est longuement confiée au Parisien, évoquant notamment son état de santé, elle qui a dû faire face à une tumeur de l'amygdale courant 2018. Est-elle aujourd'hui guérie ? "On ne sait pas", a-t-elle avoué, précisant toutefois être "extrêmement suivie". "Mais j'ai fait tout ce qu'on m'a demandé pour guérir, six semaines de radiothérapie, et j'ai vu un coupeur de feu qui m'a évité des effets secondaires graves, comme une tache de vin dans le cou", a-t-elle assuré.

"Je suis une vraie de vraie survivante"

Si elle n'a pas confirmé être totalement guérie, l'artiste semble en tout cas totalement en forme. Et ses 70 ans n'ont pas l'air de la freiner. "Quand j'étais gamine, cela me semblait archi-vieux. Je ne pensais pas y arriver. Je ne sais pas comment je suis encore là", a-t-elle avoué avant de dresser la liste de ses nombreux problèmes de santé : "J'ai eu un infarctus, j'ai été opérée de la carotide, j'ai une maladie génétique du sang qui ne coagule pas... Je suis une vraie de vraie survivante." Et d'ajouter : "Je suis pleine de gratitude envers la vie. Je remercie une espèce de puissance supérieure qui vous fait aller plus haut."

Véronique Sanson garde tout de même la tête sur les épaules et sait qu'elle n'est pas immortelle. Pour autant, elle ne craint pas vraiment la mort. "Je n'ai peur que de la mort douloureuse, souffreteuse", a-t-elle expliqué avant de conclure : "Quand on m'a annoncé mon cancer de la gorge, je me disais d'un côté : 'C'est dans l'ordre des choses'."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.