Véronique Sanson et l'alcoolisme : "Maintenant je suis libérée"

Véronique Sanson et l'alcoolisme : "Maintenant je suis libérée"
Véronique Sanson au festival des Francofolies de La Rochelle, le 11 juillet 2018.

Après avoir été diagnostiquée d'un cancer des amygdales en septembre 2018, la chanteuse a subi une radiothérapie qui l'a beaucoup affaiblie. Aujourd'hui en convalescence, elle se confie sur un autre épisode sombre de sa vie : l'alcoolisme.

Assignée au repos après un automne passé à soigner sa tumeur, Véronique Sanson profite de cette accalmie pour se confier aux médias, aussi bien sur son retour sur scène au printemps prochain que sur sa vie passée. Lors d'un entretien avec Psychologies, en kiosque depuis le 23 janvier 2019, elle s'est livrée sur un vieux démon : la dépendance à l'alcool.

"Je regarde ces années avec lucidité... et horreur"

Interrogée sur comment elle a pu souffrir d'alcoolisme, Véronique Sanson s'est exprimée sans pudeur sur cette condition qui fait des milliers de victimes chaque année. "Parce que c'est sournois. Si on s'apercevait tout de suite de ce que c'est, on s'arrêterait ! C'est comme le tabac, sauf que lui ne change pas votre comportement. L'alcool change tout chez vous, il vous fait prendre de mauvaises décisions, penser et dire n'importe quoi...", a confié l'interprète de Besoin de personne.

"Le plus terrible, c'est qu'on ne s'aperçoit pas qu'on y perd toute liberté : c'est une prison où l'on croupit. Maintenant que j'en suis libérée, je regarde ces années avec lucidité... et horreur", a-t-elle révélé.

Aujourd'hui, Véronique Sanson va mieux et renouera avec son public dès le printemps. Le 26 avril, la chanteuse devrait même fêter ses 70 ans sur la scène du Palais des sports de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.