Véronique Jannot, privée d'enfant biologique à cause d'un cancer : elle raconte

Véronique Jannot, privée d'enfant biologique à cause d'un cancer : elle raconte
Véronique Jannot lors du 8e Festival 2 Valenciennes, le 23 mars 2018.

Dans les colonnes du magazine Nous Deux, en kiosque le 25 mai 2021, Véronique Jannot a évoqué l'adoption de sa fille Migmar mais aussi sa difficulté à surmonter le fait qu'elle ne pourrait jamais avoir d'enfant biologique.

À 22 ans, alors qu'elle tourne le film "Le Toubib" aux côtés d'Alain Delon, Véronique Jannot doit se battre contre un cancer. En raison de cette maladie, contre laquelle elle suit des séances de chimiothérapie et un traitement homéopathique, elle doit subir une ablation de son utérus et de ses deux ovaires. Une opération qui rend stérile celle qui "rêvait d'être mère depuis l'âge de 16 ans", comme elle l'a raconté à Nous Deux. En effet, l'actrice avait auparavant l'impression qu'il lui fallait faire vite, "parce que ça n'allait pas être possible".

"Il faut du temps pour guérir de tout ça"

C'est donc très jeune que Véronique Jannot a appris qu'elle ne pourrait pas avoir d'enfant biologique. Et le deuil de la maternité n'a pas été facile à accepter. "J'ai fait sans. Cette pensée m'a vraiment lâchée vers 40 ans. Il faut du temps pour guérir de tout ça", a-t-elle indiqué.

En 2014, elle a adopté Migmar, une tibétaine qu'elle a rencontrée pour la première fois en 2005. La jeune fille avait 15 ans lorsqu'elle a rejoint la comédienne en France. À ce propos, Véronique Jannot raconte : "C'est une jolie relation mais elle n'est pas lisse. Nous avions chacune notre parcours, nous n'avions jamais vécu ensemble, nous avons dû nous apprivoiser. Parfois ça s'est entrechoqué, même violemment, mais certaines choses sont inscrites dans l'univers. Notre histoire est tellement dingue !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.