Véronique Jannot écartée de TF1 : "J'ai payé mon engagement spirituel"

Véronique Jannot écartée de TF1 : "J'ai payé mon engagement spirituel"
Véronique Jannot lors du 8e Festival 2 Valenciennes, le 23 mars 2018.

Dans le dernier numéro de TéléStar, en kiosque le 28 janvier 2019, Véronique Jannot a expliqué que son engagement pour le bouddhisme l'avait contrainte à faire une pause dans sa carrière télévisuelle.

Si Véronique Jannot multipliait les rôles dans des séries et des téléfilms diffusés sur TF1 au cours des années 1990, elle a mystérieusement disparu du petit écran la décennie suivante. En ce début d'année 2019, elle est enfin de retour aussi bien à la télévision (dans la série "Philharmonia" diffusée sur France 2) que sur les planches de théâtre (dans "Inavouable" avec Michel Leeb). C'est à cette occasion qu'elle a donné une interview à TéléStar et expliqué sa longue absence.

Ses "histoires avec le dalaï-lama"

Pour elle, si TF1 ne lui a plus proposé de projets dans les années 2000, c'est à cause de son engagement pour le bouddhisme. "Je suis restée sur les fesses quand Étienne Mougeotte (l'ancien patron de TF1, ndlr) m'a parlé de ça. Il m'a dit : 'Tes histoires avec le dalaï-lama, tu arrêtes'", a-t-elle confié avant d'ajouter : "J'ai payé mon engagement spirituel à une époque où ce n'était pas trop la mode. C'était considéré comme une secte. Maintenant, je pense que ça se passerait très différemment."

Son plus grand regret reste l'arrêt de la série médicale "Docteur Claire Bellac" au bout de 3 épisodes, pour des questions d'audience. "Il y avait tellement de choses à dire sur la médecine, sur l'écoute dont un patient a besoin... Ça fait partie des choses qui m'ont déçue. Moralement, ça m'a laminée d'arrêter", a-t-elle avoué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.