Véronique Genest et Marc-Olivier Fogiel s'écharpent à propos de la GPA

Véronique Genest et Marc-Olivier Fogiel s'écharpent à propos de la GPA
Véronique Genest lors de la 20e édition du Festival de fiction TV de La Rochelle, le 15 septembre 2018.

Fabien Gallet

Fidèle à elle-même, l'héroïne de "Julie Lescaut" n'a pas hésité à dire ce qu'elle pensait de la gestation pour autrui (GPA) sur son compte Twitter. De quoi soulever l'indignation de Marc-Olivier Fogiel, qui évoque cette pratique dans son dernier ouvrage.

Depuis la sortie de son livre "Qu'est-ce qu'elle a ma famille ?" le 3 octobre 2018, Marc-Olivier Fogiel fait la tournée des plateaux télé pour raconter son parcours de père de deux petites filles nées d'une GPA "éthique" aux États-Unis. Une méthode dont s'offusquent certains à l'image de Véronique Genest. L'actrice n'a d'ailleurs pas pris de pincettes pour donner son avis sur la question, après la diffusion du dernier numéro de On n'est pas couché sur France 2, émission dans laquelle l'animateur télé était invité. Dans un tweet depuis supprimé, mais repéré par le magazine Voici, cette dernière écrivait ainsi : "Dans 20 ans, les enfants diront 'Dis papa, qui c'est maman ? Pourquoi elle m'a vendu ?'"

Des "commentaires de bistrot" ?

Une remarque qui n'est pas passée inaperçue. La preuve, Marc-Olivier Fogiel n'a pu s'empêcher de pointer du doigt le "naufrage" de Véronique Genest. "Il faut lire et ensuite, tu comprendras. Plutôt que de parler sans savoir. (...) C'est juste la base et tu sauras toi aussi de quoi tu parles plutôt que ces commentaires de bistrot qui ne te ressemblent pas", lui a conseillé l'animateur du Divan sur France 3 avant que la comédienne ne réponde : "Ce n'est pas parce que certaines personnes pratiquent la GPA d'une manière éthique que les excès n'existent pas."

Les propos de Véronique Genest ont également quelque peu choqué Christophe Beaugrand. Toujours sur Twitter, l'animateur s'est fendu d'un message critique. "Comment peux-tu dire une chose aussi immonde ? Un peu de retenue", a-t-il conseillé avant de préciser : "Écrire qu'un enfant va dire 'pourquoi j'ai été vendu?' c'est irrespectueux évidemment pour les parents mais surtout pour les enfants ! Il faut les écouter ces enfants, ils existent !" "Désolée Christophe. Je pense que tu te voiles les yeux malgré toute l'affection que je te porte", a répondu la principale intéressée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.