Vanessa Paradis admire Adèle Haenel et soutient le mouvement #MeToo

Vanessa Paradis admire Adèle Haenel et soutient le mouvement #MeToo
Vanessa Paradis à la conférence de presse du film "Un couteau dans le coeur" lors du 71ème festival international du film de Cannes, le 18 mai 2018.

Vanessa Paradis s'est exprimée dans Marie Claire, en kiosques jeudi 30 juillet 2020, sur le mouvement #MeToo qui "concerne tous les milieux, pas seulement le cinéma". Elle a également fait part de son soutien à l'un de ses plus forts symboles en France, l'actrice Adèle Haenel.

L'actrice et chanteuse de 47 ans s'est exprimée dans les colonnes de Marie Claire à propos de la nécessité du mouvement #MeToo, la dangerosité des réseaux sociaux et l'admiration qu'elle a pour "celles qui prennent publiquement la parole", comme l'actrice Adèle Haenel qui quitta notamment la dernière cérémonie des César en fustigeant "La honte !".

"L'effet des réseaux sociaux (...) peut être terrible"

La femme et collaboratrice de Samuel Benchetrit mentionne et reconnaît la chance qu'elle a eue concernant les circonstances de son confinement en famille. Elle évoque les "conséquences dramatiques du confinement, l'augmentation des violences faites aux femmes à l'intérieur des foyers".

La mère de Lily-Rose Depp, qui est faite pour ce métier d'après sa mère, "admire beaucoup Adèle Haenel, et (elle) trouve très injuste qu'elle ait pu être critiquée. En osant dénoncer, elle protège des comédiennes plus jeunes" tout en insistant : "#MeToo, c'était indispensable". Et l'ex-femme deJohnny Depp, actuellement dans une tourmente judiciaire face à une autre de ses ex-femmes Amber Heard, de conclure qu'il faut faire "attention à l'effet des réseaux sociaux, où l'on juge parfois trop vite et sans savoir des gens qui ne l'ont pas été par la justice. Cela peut être terrible". Peut-être une référence à cet épisode juridique qui concerne le père de ses enfants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.