Valérie Trierweiler, "soulagée", a craint pour la vie de son fils

Valérie Trierweiler, "soulagée", a craint pour la vie de son fils
Valérie Trierweiler lors du gala 2018 d'Enfance Majuscule à la salle Gaveau, à Paris, le 26 mars 2018.

Émilie Nougué

Lundi 10 juin 2019 vers 18 heures (heure française), un hélicoptère s'est écrasé sur un immeuble en plein coeur de New York. Cet accident a terriblement inquiété Valérie Trierweiler. Et pour cause, son fils Léonard se trouvait sur les lieux du crash.

L'accident qui a coûté la vie au pilote de l'hélicoptère, un sapeur-pompier volontaire nommé Tim McCormarck, s'est déroulé sur une tour de 54 étages, sur la 7e avenue. L'immeuble abrite notamment le siège américain de la banque française BNP Paribas ainsi que le restaurant Le Bernardin, dans lequel travaille Léonard Trierweiler.

"Il a été évacué"

Après avoir appris que son fils était sain et sauf, Valérie Trierweiler a pu pousser un soupir de soulagement. L'ancienne compagne de François Hollande a publié un message sur Twitter dans lequel elle s'est réjouie que rien ne lui soit arrivé, tout en ayant une pensée pour la victime et les blessés. "À Manhattan l'hélicoptère s'est écrasé sur l'immeuble dans lequel est situé le restaurant Le Bernardin dans lequel travaille mon fils. Il a été évacué avec ses collègues et les clients. Je suis une mère soulagée qui pense au pilote et aux blessés", a-t-elle écrit.

Après avoir connu quelques années difficiles, notamment à cause de la rupture très médiatique entre sa mère et l'ex-Président, Léonard a trouvé "le chemin de la réussite à New York", comme l'écrivait Valérie Trierweiler le 23 avril dernier à l'occasion du 22e anniversaire de son fils. Le jeune homme a travaillé chez Guy Savoy avant de traverser l'Atlantique pour poursuivre avec brio sa carrière de cuisinier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.