Valérie Trierweiler : ce projet sportif auquel elle va participer

Valérie Trierweiler : ce projet sportif auquel elle va participer
Valérie Trierweiler lors de la soirée Don'Actions organisée par le Secours Populaire, à Paris, le 24 mars 2017.

Récemment évincée de la rédaction de Paris Match, la journaliste Valérie Trierweiler a annoncé qu'elle s'apprêtait à rebondir en se lançant un nouveau défi. En septembre prochain, elle participera à un challenge sportif exclusivement féminin.

Valérie Trierweiler est décidée à ne pas se laisser abattre. Licenciée de Paris Match depuis peu, l'ex-compagne de François Hollande est aujourd'hui déterminée à aller de l'avant. Dans un post Instagram publié mercredi 19 août 2020, la journaliste a annoncé qu'elle serait le 18 septembre prochain sur la ligne de départ du raid féminin Défi d'Elles, un événement sportif dont la vocation est de soutenir une noble cause : la prévention du cancer du sein.

Après avoir appris de façon "extrêmement brutale" son licenciement, Valérie Trierweiler ne s'est pas laissée aller. Loin de sombrer dans la dépression, l'ex-première dame a trouvé une façon très saine de s'occuper et de se changer les idées : se remettre au sport ! Pour préparer sa participation au raid Défi d'Elles, celle qui a signé le livre "Merci pour ce moment" a expliqué sur Instagram qu'elle était prête à se dépasser.

"Aventure, courage, ténacité, partage et dépassement de soi" seront au programme de ce raid qui mêle canoë, course à pied, trail et vélo, indiquent les organisateurs sur le site de l'événement. Et pour Valérie Trierweiler, l'important n'est pas de gagner, mais de se dépasser.

"Non, à 55 ans, tout n'est pas fini"

"Je ne serai certainement pas parmi les premières mais je me réjouis à l'avance de participer, en tant qu'ambassadrice, à ce nouveau défi sportif. Et je le terminerai même si le Covid contracté au début du confinement m'a laissée essoufflée", révèle-t-elle avant de confier tout le bien que lui fait ce nouveau projet : "Voilà une perspective qui m'encourage à relever la tête, à me bouger, à me convaincre que non à 55 ans, tout n'est pas fini. Beaucoup de participantes ont traversé des épreuves, des cancers parfois, et toutes celles qui sont là sont des battantes, de tout âge, de toutes professions, quelle joie de les retrouver !" Un beau projet pour la journaliste de 55 ans qui va de l'avant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.