Valérie Lemercier belle-mère : "Ça n'a pas été très simple, au début"

Valérie Lemercier belle-mère : "Ça n'a pas été très simple, au début"
Valérie Lemercier au photocall du dîner de la 42e cérémonie des César au Fouquet's à Paris, le 24 février 2017.

Pour la promotion de son film "Aline", Valérie Lemercier s'est entretenue avec L'Obs, pour un article paru jeudi 29 octobre 2020. Celle qui d'habitude reste très discrète sur sa vie personnelle a ici évoqué sa relation belle-mère/beau-fils, car elle "n'a pas pu avoir" d'enfant.

La drôlissime actrice qu'on connaît pour ses rôles dans "Les Visiteurs", ou "Le Petit Nicolas" a accordé un entretien aux journalistes de L'Obs. En pleine promotion de son sixième film, "Aline", dont la sortie a été repoussée à cause du confinement, Valérie Lemercier, qui est peu loquace en ce qui concerne le pan personnel, a évoqué la relation qu'elle entretient avec son beau-fils et le fait qu'elle n'ait jamais eu d'enfant biologique.

"Je n'ai pas pu en avoir, mais ce n'est pas un drame"

Comme le rappelle Gala, Valérie Lemercier qui défend son secteur professionnel en pleine crise déclarait en 2011 à Paris Match : "Je n'ai pas d'enfants, c'est vrai, mais j'ai un beau-fils, depuis trois ans. Il a sept ans maintenant. Il est avec nous à peu près une semaine sur deux (...) Je voulais des enfants, puis je n'en voulais plus. Aujourd'hui, tout ça est derrière moi. Je n'ai aucun regret. J'ai eu tant de choses !"

La réalisatrice, scénariste et actrice de "100% Cachemire" (2013) y traitait le thème de l'adoption de manière toujours caustique. Elle dit également qu'avec son beau-fils, "ça n'a pas été très simple, au début, d'où l'idée de ce film". L'artiste de 56 ans relativise sur sa non-maternité et indique qu'elle "n'a pas pu en avoir, mais ce n'est pas un drame". Celle qu'on retrouve cette année dans "Forte" où elle incarne une professeure de pole dance continue d'évoquer sa vie en tant que belle-mère : "J'ai adoré ce lien, un lien très fort. Il peut être compliqué de voir surgir un enfant dans sa vie quand on n'en a jamais eu". Valérie Lemercier conclut avec une anecdote surprenante à ce sujet : "J'ai vu des couples adopter et mettre une valise entre l'enfant et eux dans le train pour protéger leur espace."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.