Valérie Damidot, ses années D&CO : "Ils voulaient un petite grosse sympathique"

Valérie Damidot, ses années D&CO : "Ils voulaient un petite grosse sympathique"
Valérie Damidot à la soirée de rentrée 2019 de TF1 au Palais de Tokyo à Paris, le 9 septembre 2019.

La reine du marouflage a fait d'étonnantes révélations sur ses années à la tête de D&CO, sur M6, au cours d'une interview accordée à Télé-Loisirs et publiée le 18 novembre 2019.

Entre 2006 et 2015, Valérie Damidot présentait sur M6 l'émission D&CO. Si elle a été recrutée alors qu'elle n'avait "jamais fait d'école d'archi", c'est parce que son amour pour la décoration était connu de son amie Silvia Kahn, à l'époque directrice des magazines sur la 6e chaîne : "À l'époque j'adorais chiner, j'étais la reine du bricolage. Elle savait que j'aimais la déco, que j'avais du goût."

Valérie Damidot, "la Marianne James de la déco"

Mais ce n'est pas tout, un autre critère étonnant a également été déterminant. "En fait, le brief c'était 'on veut la Marianne James de la déco', une nana tout en volume et en rondeur parce que les gros, ça rassure, on va pas se mentir", a confié celle qui officie désormais sur TF1. Et d'ajouter : "Ils voulaient une daronne bienveillante. Car dans le concept de base qui était allemand ou hollandais, je ne sais plus, c'était une grosse dame gentille qui ne faisait pas les travaux. Sauf que moi dès le début, j'ai dit que je voulais faire les travaux. Mais c'était ça le brief, c'était une petite grosse sympathique."

Finalement, Valérie Damidot, qui était au départ journaliste, s'est mise à avoir sa propre émission et à apprendre "le bricolage sur le tas". "La production voulait une fan de déco un peu populaire qui soit capable d'apprendre avec les téléspectateurs", s'est-elle souvenue. Une idée qui a visiblement plu aux téléspectateurs puisque l'animatrice est restée 9 ans à la présentation de ce programme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.