Valérie Bègue se souvient du scandale de ses photos nues : "Ça a été un choc"

Valérie Bègue se souvient du scandale de ses photos nues : "Ça a été un choc"
Valérie Bègue (Miss France 2008) au village des Internationaux de Tennis de Roland-Garros, à Paris, le 7 juin 2018.

À l'occasion de l'élection de Miss France 2021 qui aura lieu le 19 décembre 2020, C8 a décidé de diffuser un documentaire intitulé La vraie vie de vos Miss, qui plongera les téléspectateurs au coeur de plusieurs années de règne. Parmi les reines de beauté qui ont accepté de se livrer, Valérie Bègue, couronnée en 2008. L'occasion pour la jeune femme de revenir sur le scandale qui a entaché son règne.

C'est une affaire qui a enterré la réputation de Valérie Bègue. Quelques jours après son élection, des photos d'elle posant nue ont été dévoilées dans la presse. D'abord exhibée dans le magazine Entrevue puis en couverture du magazine Choc, la reine de beauté a ainsi vu son intimité dévoilée au grand jour. Scandalisée, Geneviève de Fontenay lui demande alors expressément de rendre sa couronne et son écharpe. "J'étais à la Réunion quand le scandale a éclaté et je suis contente d'avoir été chez moi parce que j'avais fortement besoin d'être soutenue", se souvient la jeune femme.

"J'avais l'impression que mon monde s'écroulait"

Ni une, ni deux, la plupart des médias s'emparent du scandale. "Il y a des photos qui sont parues dans la presse, des photos dont je ne suis pas forcément fière, qui étaient contraire au règlement Miss France. Ce sont des photos qui sont privées, et qui n'appartiennent qu'à moi. Quand ces photos sont sorties, ça a été un choc, un tremblement de terre... J'avais l'impression que mon monde s'écroulait", raconte Valérie Bègue.

Montrée du doigt par la société Miss France, la Réunionnaise a cependant vivement été soutenue par les Français. Si bien qu'elle n'a finalement pas été destituée de son titre. En revanche, la belle n'a jamais eu l'occasion de participer aux concours de beauté internationaux, comme Miss Monde ou Miss Univers, pour lesquels sa deuxième dauphine, Laura Tanguy, a été préférée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.