Valérie Bègue, remontée contre une question de Jean-Luc Reichmann : "Honteux !"

Valérie Bègue, remontée contre une question de Jean-Luc Reichmann : "Honteux !"
Valérie Bègue au village de Roland-Garros à Paris, le 7 juin 2018.

Valérie Bègue a regardé l'émission Les 12 coups de midi de Jean-Luc Reichmann, lundi 26 octobre 2020 sur TF1. La Miss France 2008 n'a pas manqué de s'insurger sur les réseaux sociaux contre une question qu'elle a jugée "honteuse".

Valérie Bègue était téléspectatrice de l'émission quotidienne du créneau de midi présentée par Jean-Luc Reichmann. La jolie Miss et chroniqueuse dans Tout le monde a son mot à dire n'a pas apprécié une question posée par le présentateur qui fêtera bientôt ses 60 ans. L'ex-femme du nageur Camille Lacourt s'est donc exprimée dans une story sur Instagram. Très remontée contre une question qu'elle juge raciste, la Miss Réunion 2007 a publié un appel à la "vigilance pour essayer d'éviter à l'avenir de véhiculer ce genre de clichés".

"Honteux ! Vous êtes sérieux ?"

La fameuse question posée par Jean-Luc Reichmann sur le plateau des 12 coups de midi ? : "À quoi peut-on parfois reconnaître les Réunionnais ?" Les réponses possibles sont alors : "Leurs ongles très longs" ou "leur onzième doigt". En plateau, la voix-off Zette rappelle que la bonne réponse ("ongles très longs", ndlr) fait référence à une "mode venue de l'immigration chinoise", pour permettre d'enlever les mèches dans les lampes à huile.

Celle qui a retrouvé l'amour dénonce "un exemple tristement banal de racisme ordinaire" après avoir lancé : "Honteux ! Vous n'avez pas honte ?" Une photo de la Miss la présente le majeur levé, demandant en légende s'il "est long cet ongle ?". La mère de 35 ans explique qu'elle n'a pas "envie de polémiquer davantage sur cette histoire", mais celle que "les stéréotypes ont le don de l'exaspérer" justifie son échauffement en précisant que "la maladresse de cette question et la justification un peu simpliste" ont choqué beaucoup de Réunionnais.

La chaîne a répondu à cette polémique le 28 octobre 2020 au matin : "Il s'agit d'un malentendu sur l'intitulé de la question. Il n'y avait pas sujet à interprétation et si tel a été le cas pour certains, nous le regrettons. Nous n'avons pas d'informations supplémentaires à donner à ce sujet."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.