Une famille formidable : Bernard Le Coq n'a "aucun regret d'avoir arrêté"

Une famille formidable : Bernard Le Coq n'a "aucun regret d'avoir arrêté"
Bernard Le Coq à l'avant-première de "L'Incroyable histoire du Facteur Cheval" au cinéma Opéra Capucines à Paris, le 10 janvier 2019.

Émilie Nougué

Il a campé le personnage de Jacques Beaumont pendant les 15 saisons de la série "Une famille formidable" proposées aux téléspectateurs de TF1 en 26 ans, soit entre 1992 et 2018. Puis, Bernard Le Coq a choisi de passer à autre chose. Et comme il l'a confié à TV Mag le 24 avril 2019, il ne regrette pas du tout sa décision.

C'est après le décès de Joël Santoni, le réalisateur historique d'"Une famille formidable", que Bernard Le Coq a décidé de ne pas continuer l'aventure sans lui. "C'était un frère, c'est une perte terrible. Je ne peux pas me remettre de cela en me disant que l'on va faire une espèce de suite ou d'ersatz de quelque chose qui était à lui", confiait-il au Parisien le 28 octobre 2018.

"J'avais peur qu'on ne tire à la ligne"

Sa décision, que comprenait très bien son acolyte Anny Duperey, a entraîné l'arrêt définitif de la série. Un choix qu'il ne regrette pas aujourd'hui. "Ce fut une aventure magnifique et confortable, et je suis responsable de son arrêt. Mais je n'ai aucun regret. J'avais peur qu'on ne tire à la ligne pour écrire la suite, que cette série échappe à son créateur, Joël Santoni. Je voulais qu'elle reste telle quelle, comme un objet particulier", a-t-il confié à TV Mag.

Bernard Le Coq enchaîne désormais d'autres projets pour le cinéma et la télévision. Il est ainsi actuellement à l'affiche de "Qui m'aime me suive !" avec Daniel Auteuil et Catherine Frot, et figurera dans deux fictions, "Vivre sans eux" et "La Fin de l'été", qui seront respectivement diffusées sur France 2 et Arte. L'acteur campera également bientôt l'assassin d'un épisode de la série de France 3 "Crimes parfaits".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.